Plus de 2300 tigres, victimes de trafic depuis 2000

Genève — Plus de 2300 tigres, victimes de trafic international, ont été saisis par les autorités depuis 2000, soit deux par semaine, a alerté mercredi une ONG de surveillance du commerce de la faune et flore sauvage, appelant à une plus grande protection du prédateur. En 1900, la planète comptait plus de 100 000 tigres sauvages, selon les estimations. Mais leur population est tombée à un nombre de 3200 félins au niveau mondial en 2010, trois sous-espèces ayant complètement disparu. Cette année-là, l’Inde et les dirigeants de 12 autres pays abritant des tigres s’étaient engagés à doubler leur population d’ici 2022. Mais les tigres continuent d’être capturés sans répit. Ils sont actuellement environ 3900 à vivre à l’état sauvage, selon TRAFFIC. Depuis l’an 2000, 2359 tigres victimes de trafic ont été saisis par les autorités dans 32 pays et territoires, soit plus de 120 chaque année en moyenne au cours des 19 dernières années, d’après l’ONG.