Une autre baleine noire morte?

Cette année, huit baleines noires ont été retrouvées mortes dans les eaux canadiennes, sur une population estimée à environ 400.
Photo: Alexandre Shields Archives Le Devoir Cette année, huit baleines noires ont été retrouvées mortes dans les eaux canadiennes, sur une population estimée à environ 400.

Des fonctionnaires fédéraux tentent de confirmer si une baleine noire de l’Atlantique Nord morte, aperçue dimanche, représente un nouveau décès ou si le même animal avait déjà été vu le mois dernier.

Pêches et Océans Canada a déclaré dans un communiqué que le mammifère marin avait été aperçu pour la première fois au large de l’est du Cap-Breton le 21 juillet, dans un « état de décomposition avancé ».

Le ministère a déclaré mardi qu’il travaillait pour confirmer s’il s’agissait d’une autre baleine morte ou du même animal mort que celui qui avait été vu à l’origine le 24 juin dans la même région.

La baleine vue le mois dernier n’a pas été déplacée et les experts n’ont pas été en mesure de confirmer son identité à partir de photos, indique le communiqué.

Cependant, ils ont prélevé des échantillons sur la baleine récemment découverte, ce qui pourrait aider à identifier l’animal et à déterminer la cause de sa mort.

Joe Gaydos de la société SeaDoc de l’Université de Californie à Davis a déclaré qu’il espère qu’il s’agit de la même baleine.

« Trop [de baleines] sont déjà décédées cette année — plus qu’il y a eu de naissances — et ce n’est pas ainsi que vous développez une population de baleines en voie de disparition », a-t-il souligné.

« Une baleine morte de plus ne serait pas une bonne nouvelle pour cette population. »

Cette année, huit baleines noires ont été retrouvées mortes dans les eaux canadiennes, sur une population estimée à environ 400.