Montréal et Laval annoncent des mesures d’urgence en raison des inondations imminentes

<p>Plus de 1500 adresses sont touchées à Laval, mais ce nombre pourrait croître avec la montée des eaux anticipée dans les rivières des Mille Îles et des Prairies.</p>
Photo: Annik MH de Carufel Archives Le Devoir

Plus de 1500 adresses sont touchées à Laval, mais ce nombre pourrait croître avec la montée des eaux anticipée dans les rivières des Mille Îles et des Prairies.

Jeudi après-midi, les villes de Montréal et de Laval ont annoncé qu’elles déclenchaient leur plan d’intervention d’urgence en raison des inondations imminentes.

À Montréal, l’avis touche huit agglomérations ou villes liées, surtout dans l’ouest de l’île. À Laval, l’état d’urgence s’applique aux secteurs de la ville dont l’indice de récurrence des inondations est d’une fois tous les cent ans.

Bruno Lachance, le directeur du Service de sécurité civile de Montréal, a expliqué jeudi que le montage de digues a commencé le 15 avril. « À ce jour, plusieurs digues ont été installées, et bien que les prévisions météorologiques indiquent qu’il y aura probablement des inondations, nos équipes sont prêtes à intervenir en conséquence afin d’assurer la sécurité de la population, qui demeure notre priorité », a-t-il expliqué, selon un communiqué.

À Laval

Pour l’instant, plus de 1500 adresses sont touchées à Laval, mais ce nombre pourrait croître avec la montée des eaux anticipée dans les rivières des Mille Îles et des Prairies.

L’état d’urgence « nous permet de répondre rapidement aux besoins de nos citoyens, a déclaré le maire Marc Demers, selon un communiqué publié par la Ville. Nous pourrons notamment effectuer les dépenses nécessaires et octroyer tous les contrats qui pourraient être requis, comme l’achat de sable ou d’équipement, sans passer par les processus habituels ».

Des sacs de sable sont actuellement distribués afin de contenir la progression des eaux. Des rues sont fermées et des secteurs sont surveillés par les autorités. Une patrouille se déplaçant de porte en porte sera bientôt mise en place afin de repérer des « enjeux de sécurité et de santé ».

La Ville de Laval signale aussi qu’un redoux prévu vendredi pourrait accélérer la fonte de la neige dans le bassin versant et accentuer les débordements sur son territoire.

La Loi sur la sécurité civile permet aux municipalités de déclarer l’état d’urgence dans de telles circonstances.