La taxe carbone fédérale entre en vigueur dans 4 provinces

À Toronto, un camionneur a fait provision de carburant avant l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe.
Photo: Christopher Katsarov Agence France-presse À Toronto, un camionneur a fait provision de carburant avant l’entrée en vigueur de la nouvelle taxe.

Les consommateurs des quatre provinces canadiennes qui ont refusé de mettre en place un système de tarification des émissions de gaz à effet de serre ont commencé, lundi, à payer une taxe supplémentaire sur les hydrocarbures.

Les résidants du Nouveau-Brunswick, de l’Ontario, du Manitoba et de la Saskatchewan doivent en effet verser 4,4 cents de plus par litre d’essence et un supplément de 4 cents par mètre cube de gaz naturel. Le propane, le butane et le kérosène coûtent aussi plus cher.

Ces augmentations s’expliquent par l’application de la taxe fédérale sur le carbone, qui est désormais perçue dans ces quatre provinces n’ayant pas établi elles-mêmes de système de tarification des émissions.

Le premier ministre de l’Ontario, Doug Ford, s’en est pris à Justin Trudeau qui, selon lui, n’arrivera pas à rembourser complètement les Ontariens avec les crédits d’impôt qu’il a promis aux particuliers, aux entreprises, aux administrations locales et d’autres organisations.

« Personne ne croit le gouvernement fédéral quand il se croise les doigts et qu’il dit qu’il va éventuellement — le mot magique est éventuellement — nous redonner l’argent », a déclaré M. Ford, qui conteste la taxe sur le carbone devant les tribunaux avec la Saskatchewan.

L’an dernier, le gouvernement progressiste-conservateur de M. Ford s’est d’ailleurs retiré du système de plafonnement et d’échange, auquel l’Ontario participait avec le Québec et la Californie.

Les résidants des quatre provinces obtiendront un crédit d’impôt qui commence à 128 $ par année, et qui augmente pour les contribuables ayant un conjoint ou des personnes à charge. Ottawa n’a pas encore révélé de détails sur le programme visant à rembourser une partie des coûts supplémentaires assumés par les PME.

Le Nouveau-Brunswick crie à l’injustice

Au Nouveau-Brunswick, le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Jeff Carr, affirme que l’initiative fédérale est injuste pour les gens ordinaires de sa province qui doivent utiliser leur voiture pour aller au travail ou conduire leurs enfants à l’école, surtout dans les régions rurales où il y a peu de transport en commun.

« Cette taxe sur le carbone est comme une très mauvaise blague du poisson d’avril, a-t-il déclaré dans un communiqué. Malheureusement, le fait est que les Néo-Brunswickois sont frappés par la taxe la plus élevée sur le carbone dans le Canada atlantique. »

Carol Montreuil, de l’Association canadienne des carburants, croit que la hausse des coûts pourrait inciter les consommateurs néo-brunswickois à aller chercher leur essence dans des provinces voisines.

« Les gens sont très sensibles aux prix de détail », a déclaré M. Montreuil en entrevue depuis Montréal.

Les camionneurs pourraient aussi choisir de faire le plein dans les autres provinces le long de leur parcours, a-t-il indiqué.

Ottawa se défend

Le gouvernement fédéral affirme que la taxe sur le carbone est un moyen judicieux de protéger l’environnement. Selon lui, il faut mettre un prix sur les activités polluantes pour diminuer les émissions. La taxe fédérale est de 20 $ la tonne pour cette année et devrait augmenter de 10 $ par an jusqu’à atteindre 50 $ la tonne en avril 2022.

La ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, a lancé lundi une campagne de promotion de la taxe sur les réseaux sociaux.

Elle a entre autres diffusé une vidéo de l’ancien gouverneur de la Californie, Arnold Schwarzenegger, qui s’est prononcé en faveur de cette mesure.

« Nous avons entendu tout ce dialogue en Californie : que l’économie va prendre fin, que les gens vont perdre leur emploi, et tout le reste », dit-il.

« Évidemment, rien de tout cela ne s’est réalisé. La Californie est le numéro un des leaders économiques de l’ensemble des États-Unis. ».