Saint-Adolphe-d’Howard: Québec hausse le ton

La ministre de l’Environnement MarieChantal Chassé a avisé Hydro-Québec vendredi qu’elle entendait resserrer son contrôle du chantier de la ligne à haute tension à Saint-Adolphe-d’Howard en raison des nombreuses infractions commises par la société d’État sur le chantier. Depuis l’été, Hydro-Québec et ses sous-traitants ont reçu 12 avis de non-conformité pour avoir contrevenu à la Loi sur la qualité de l’environnement durant les travaux. La ministre a transmis à la société d’État un avis d’ordonnance la sommant notamment d’implanter des « mesures de contrôle appropriées » sur « tout le territoire couvert par le chantier ». Hydro-Québec pourrait en outre avoir des comptes à rendre au ministère à ce sujet pendant trois ans.