Le Japon échoue à relancer la chasse à la baleine

Au terme d’une semaine de tensions entre partisans et opposants à la chasse à la baleine, les pays membres de la Commission baleinière internationale (CBI) ont finalement rejeté vendredi la proposition japonaise qui visait un retour de la chasse commerciale, interdite depuis 1986. Le texte présenté par le Japon, intitulé Le chemin à suivre, proposait de mettre sur pied un « comité » dont l’objectif serait d’encadrer une « chasse durable », afin de sortir de l’« affrontement » qui caractérise année après année les réunions de la CBI. Sur les 89 pays membres de la CBI, 41 ont toutefois voté contre le projet de Tokyo, qui plaide depuis plusieurs années pour une relance de l’industrie baleinière à l’échelle internationale. En tout, 27 États ont appuyé la proposition nippone, deux pays se sont abstenus de voter et les autres membres étaient tout simplement absents de la rencontre. Le Japon a par la suite menacé de quitter la CBI.