Un koala parmi les passagers d’un vol vers l’Écosse

Tanami, un adorable marsupial de 19 mois, a quitté le zoo de Duisbourg en Allemagne et parcouru plus de 1100 kilomètres pour rejoindre le zoo d’Édimbourg.
Photo: Royal Zoological Society of Scotland (RZSS) Agence France-Presse Tanami, un adorable marsupial de 19 mois, a quitté le zoo de Duisbourg en Allemagne et parcouru plus de 1100 kilomètres pour rejoindre le zoo d’Édimbourg.

Les passagers d’un vol Düsseldorf-Edimbourg ont eu la surprise de voir un koala en cabine, avec son propre siège, voyageant dans le cadre d’un programme de conservation, a raconté son zoo d’accueil vendredi.

Tanami, un adorable marsupial de 19 mois, a quitté le zoo de Duisbourg en Allemagne et parcouru plus de 1100 kilomètres pour rejoindre le zoo d’Édimbourg.

« Les koalas sont des animaux très sensibles, donc il faut prendre des mesures particulières quand on les transporte. Ils voyagent en cabine et pas en soute afin que les soignants puissent s’assurer que tout se passe bien pendant le vol », a expliqué Darren McGarry, responsable des animaux au zoo d’Édimbourg.

L’animal a voyagé jeudi soir dans une cage, placée sur un siège. Le zoo d’Édimbourg a tweeté plusieurs photos du marsupial, qu’on voit accroché à une branche, entouré d’eucalyptus, sa nourriture préférée.

« Nous accueillons des voyageurs de partout dans le monde à l’aéroport d’Édimbourg, mais peu sont aussi spéciaux et mignons qu’un koala », a réagi le directeur de l’aéroport d’Édimbourg, Gordon Dewar.

Tanami échange sa place avec celle de Toorie, un jeune marsupial mâle vivant au zoo d’Édimbourg et qui fera le voyage en avion la semaine prochaine vers l’Allemagne.

« Toorie va tous nous manquer ici au zoo d’Édimbourg, mais nous sommes fiers de le voir jouer son rôle dans la conservation des espèces », a déclaré M. McGarry.

Les koalas, animaux emblématiques de l’Australie, sont en déclin dans ce pays. Ils sont victimes du changement climatique, de la perte de leur habitat, des attaques de chiens, des accidents de voiture, des incendies de forêt et des infections à chlamydiae.