Une baleine noire de l’Atlantique Nord aperçue en Islande

Une baleine noire surnommée Mogul plonge au large de la côte nord-ouest de Reykjavik, en Islande
Photo: Guolaugur Ottesen Karlsson / New England Aquarium via Associated Press Une baleine noire surnommée Mogul plonge au large de la côte nord-ouest de Reykjavik, en Islande

 

Les observateurs de baleines en Islande ont eu droit à une rare apparition de la baleine noire de l’Atlantique Nord, selon un centre de sciences océaniques de la Nouvelle-Angleterre.

La baleine, une espèce en voie de disparition, a été aperçue au nord-ouest de Reykjavik, lundi.

Selon le Anderson Cabot Center for Ocean Life, qui est établi à l’Aquarium de Nouvelle-Angleterre à Boston, seulement trois baleines noires de l’Atlantique Nord se sont aventurées dans les eaux de l’Islande au cours des 30 dernières années.

Le mammifère marin, qui est appelé Mogul par les chercheurs, avait été vu en train de se nourrir à Marshfield, au Massachusetts, en avril.

Les baleines noires se rendent chaque année le long de la côte est américaine pour se nourrir. Mais les bêtes ont dû se ravitailler ailleurs dans les dernières années en raison de changements dans l’océan, selon le centre.

Il ne reste que 450 baleines noires de l’Atlantique Nord.

Cette année, le gouvernement canadien a pris des mesures pour préserver les espèces qui passent l’été dans le golfe Saint-Laurent. Plusieurs zones de pêches ont été fermées en mai et une limite de vitesse pour les bateaux est en vigueur jusqu’au 15 novembre.

En 2017, douze baleines noires ont été retrouvées mortes dans le golfe du Saint-Laurent, selon le ministère canadien des Pêches et des Océans. Cette année, aucune baleine n’a été retrouvée morte dans le golfe.