Aéroport Trudeau: plaintes de citoyens contre la pollution sonore et de l’air

Les Pollués de Montréal-Trudeau veulent notamment que l’impact des pollutions sonore et de l’air causées par les activités aéroportuaires soit documenté par la direction de la Santé publique.
Photo: Michaël Monnier Archives Le Devoir Les Pollués de Montréal-Trudeau veulent notamment que l’impact des pollutions sonore et de l’air causées par les activités aéroportuaires soit documenté par la direction de la Santé publique.

Quelques dizaines de citoyens de Montréal qui se disent victimes d’une pollution sonore et de l’air générée par les mouvements aériens réclament que les données scientifiques à ce sujet soient documentées.

À l’initiative du comité de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau, 70 personnes ont signé des lettres personnelles à cet effet et les ont adressées au directeur de la santé publique (DSP) de Montréal, Richard Massé. Elles lui seront livrées jeudi.

Ces citoyens affirment que ces données scientifiques doivent être divulguées afin qu’ils puissent être rassurés à propos de leur santé et pour sensibiliser l’ensemble de la population et les élus.

Ils veulent notamment que l’impact des pollutions sonore et de l’air soit documenté par la direction de la Santé publique pour apprendre quelle partie de la population est touchée, dans quelle intensité et avec quelles conséquences pour la santé.

Pierre Lachapelle, président de Les Pollués de Montréal-Trudeau, affirme que les nuisances générées par les activités aéroportuaires nuisent aux citoyens situés tant à l’est qu’à l’ouest de l’aéroport.