La réforme des évaluations environnementales attendue cette semaine

Le gouvernement Trudeau doit déposer cette semaine un projet de loi pour refondre le processus d'évaluations environnementales, deux ans après avoir lancé une vaste révision.
Photo: Mark Ralston Agence France-Presse Le gouvernement Trudeau doit déposer cette semaine un projet de loi pour refondre le processus d'évaluations environnementales, deux ans après avoir lancé une vaste révision.

Les attentes sont grandes pour la refonte du processus d’évaluations environnementales. Le gouvernement Trudeau doit déposer un projet de loi cette semaine, deux ans après avoir lancé une vaste révision.

Le ministre des Ressources naturelles, Jim Carr, a promis lundi une « réforme substantielle » des évaluations qui mènent à l’approbation d’oléoducs et de tout autre projet de juridiction fédérale.

La ministre de l’Environnement, Catherine McKenna, a pour sa part rappelé que le nouveau processus devra rétablir la confiance des citoyens, inclure des partenariats avec les communautés autochtones et s’appuyer sur des faits scientifiques éprouvés.

Mais les attentes risquent d’être déçues, selon la chef du Parti Vert, Elizabeth May, qui demande que le projet de loi fasse table rase des modifications controversées apportées par le gouvernement Harper en 2012.

Mme May note que les agences de réglementation fédérales, comme l’Office national de l’énergie et la Commission canadienne de sûreté nucléaire, doivent absolument être exclues du processus d’évaluation environnementale.

Le gouvernement Trudeau s’est engagé lors de la campagne électorale de 2015 à leur redonner de la crédibilité.