Russie: le mercure plonge à -67°C en république de Sakha

La région est connue pour ses températures très froides.
Photo: Sakhalife.ru / Associated Press La région est connue pour ses températures très froides.

Le mercure a plongé à -67 degrés Celsius en république de Sakha, une région reculée et riche en diamants de la Russie.

Cette région, qui portait anciennement le nom de Iakoutie, se trouve à plus de 5300 kilomètres à l’est de Moscou. Toutes ses écoles ont été fermées, même si les enfants s’y rendent habituellement par -40 °C. La police locale a ordonné aux parents de garder leurs jeunes à la maison.

Deux hommes sont morts gelés au cours des derniers jours quand ils ont abandonné leur voiture en panne pour tenter de rejoindre une ferme à proximité. Trois autres hommes qui les accompagnaient étaient vêtus plus chaudement et ont survécu.

Des responsables locaux ont assuré que toutes les maisons et tous les édifices ont un système de chauffage central et une génératrice d’urgence.

Le village d’Oïmiakon, aussi dans la république de Sakha, détient le record du plus grand froid jamais mesuré, à -71 °C. La télévision publique d’Oïmiakon a montré un thermomètre calibré jusqu’à -50 °C et dont le mercure était tombé tout en bas.

4 commentaires
  • Michel Lebel - Abonné 16 janvier 2018 10 h 01

    Un endroit tout désigné!


    C'est bien là qu'on devrait envoyer Poutine! Et tant qu'à y être, accompagné de son ami Bachar. Et pourquoi pas aussi de D.Trump!

    M.L.

  • Cécile Comeau - Abonnée 16 janvier 2018 13 h 44

    Brrr!

    Et dire qu'ici on trouve cela terrible quand il fait moins 20 degrés Celsius. Comment font-ils, ces courageux Sibériens, pour faire démarrer les moteurs de leurs véhicules? Ils rentrent le véhicule dans la maison pour la nuit ou ils font des feux de camp tout autour. À moins de les laisser tourner 24 heures par jour, je ne vois pas comment ils s’y prennent. Une température de moins 67 degrés Celsius, sans compter le facteur de refroidissement causé par le vent. C’est terrible et dangereux de mettre le nez dehors par un tel froid. À part un ours polaire, qui peut survivre à cela?

    • François Beaulé - Abonné 16 janvier 2018 19 h 31

      Ils ont des garages ou des block heaters.

  • François Beaulé - Abonné 16 janvier 2018 20 h 05

    Le mercure se solidifie à -39°C

    Il ne peut donc pas « plonger à -67°C ». Pour mesurer une telle température, il faut autre chose que du mercure.