Neige, verglas et poudrerie sur le Québec samedi

À Montréal, près de 10 centimètres de neige sont attendus, parfois mêlés à de la pluie verglaçante.
Photo: Guillaume Levasseur Le Devoir À Montréal, près de 10 centimètres de neige sont attendus, parfois mêlés à de la pluie verglaçante.

Un autre cocktail météo s’est abattu samedi sur le Québec.

 

Le sud-ouest de la province a reçu un mélange de neige et de verglas. Les vents causent de la poudrerie et nuisent aux conditions routières, alors que les déplacements sont nombreux en ce temps des Fêtes.

 

En milieu d’après-midi, le ministère des Transports faisait état d’une visibilité réduite sur l’autoroute 20 de Drummondville jusqu’à Lévis.

 

Les chaussées étaient enneigées dans l’ensemble de la province et même couvertes de glace dans les alentours de Trois-Rivières et de Montréal, où près de 10 centimètres de neige étaient tombés ou étaient attendus, parfois mêlés à de la pluie verglaçante.

 

En Estrie, près de 5 centimètres de neige devaient s’abattre, et les températures grimpant au-dessus du point de congélation devaient également changer les précipitations en pluie verglaçante.

 

Dans les autres régions, de Québec jusqu’en Gaspésie et sur la Côte-Nord, vers où se déplace la tempête, d’importantes chutes de neige étaient aussi prévues, entre 15 et 20 centimètres.

 

Les régions plus au nord, comme les Laurentides et l’Abitibi-Témiscamingue, sont épargnées.

 

Orléans Express signale que plusieurs retards, annulations ou interruptions de parcours sont à prévoir et que les correspondances entre ses autobus ne sont donc pas garanties.

 

Le porte-parole du ministère des Transports, Louis Lalancette, rappelle aux automobilistes de se renseigner sur les conditions routières avant leurs déplacements, de déglacer leur véhicule, de garder leurs distances, de réduire leur vitesse et surtout, de s’armer de patience.