La déforestation en Colombie a augmenté de 44 % en 2016

La rivière Guainia, dans le département du même nom, où le gouvernement colombien a lancé des activités minières illégales.
Photo: Luis Acosta Agence France-Presse La rivière Guainia, dans le département du même nom, où le gouvernement colombien a lancé des activités minières illégales.

Bogota — La Colombie a perdu quelque 178 000 hectares de forêts en 2016, la déforestation ayant augmenté de 44 % sur un an, selon un rapport présenté jeudi.

« En Colombie, 20,6 hectares de forêts tombent toutes les heures », a expliqué Omar Franco, directeur de l’Institut colombien d’hydrologie, de météorologie et d’études environnementales (IDEAM).

Selon l’IDEAM, les causes principales de la déforestation sont la mise en pâturage, les cultures illicites, les incendies, la construction d’infrastructures, l’extraction illicite de minerais et l’élevage intensif.

La Colombie possède 59 millions d’hectares de forêts qui recouvrent 52 % de la surface du pays.