Saisie de carpes asiatiques vivantes à Montréal

<p>La carpe de roseau est interdite au Québec, notamment pour l’aquariophilie, la garde en captivité, l’ensemencement, le transport, la vente ou l’achat à l’état vivant.</p>
Photo: Wrangel Getty Images

La carpe de roseau est interdite au Québec, notamment pour l’aquariophilie, la garde en captivité, l’ensemencement, le transport, la vente ou l’achat à l’état vivant.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs a annoncé jeudi avoir saisi des carpes asiatiques vivantes dans des commerces et un hôtel de Montréal.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

2 commentaires
  • Gilles Théberge - Abonné 7 juillet 2017 13 h 10

    Si j'ai bien compris, l'avenir ...c'est la carpe!

    On aurait du y penser bien avant.

    Même nos poissons, subissent l'envahissement d'espêces migrantes...!

    Tous les discours pubics vont dans ce sens...

  • Pierre Valois - Abonné 7 juillet 2017 16 h 29

    Et pour dire plus

    Carpe diem