Justin Trudeau, invité vedette chez les grandes pétrolières

Justin Trudeau
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir Justin Trudeau

Dans un geste sans précédent pour un premier ministre canadien, Justin Trudeau sera le conférencier vedette d’un événement qui réunira, au Texas, les principales multinationales des énergies fossiles, dont celles actives dans l’exploitation des sables bitumineux. M. Trudeau y recevra d’ailleurs un prix pour son « leadership mondial » dans le domaine énergétique.

Selon ce qu’a annoncé jeudi le cabinet du premier ministre, M. Trudeau « prononcera le discours principal » de la conférence CERAWeek, qui se tient du 6 au 10 mars à Houston, au Texas. Cette conférence regroupe principalement de grandes entreprises du secteur énergétique, mais aussi des ministres de l’énergie et des ressources naturelles de plusieurs pays.

Parmi les « partenaires » qui soutiennent directement cet événement organisé par la firme de consultants et de lobbyistes IHS Cambridge Energy Research Associates (IHS CERA), on retrouve plusieurs multinationales actives dans l’exploitation des sables bitumineux. C’est le cas de Total, ExxonMobil, BP, Shell, Chevron et ConocoPhillips.

Rencontres

Sur la longue liste des conférenciers de cette année à la CERAWeek, on compte des représentants d’entreprises qui développent des projets de pipelines, comme Enbridge et TransCanada, ou encore d’infrastructures d’exportation de gaz naturel, notamment Petronas.

Interpellé par Le Devoir, le cabinet de Justin Trudeau n’a pas précisé si le premier ministre évoquera précisément le développement pétrolier et gazier au Canada. « Le premier ministre discutera de la stratégie du Canada qui consiste à lier le développement économique et l’exploitation des ressources au leadership en matière d’environnement et à l’innovation en matière d’énergie renouvelable », a toutefois expliqué l’attachée de presse du cabinet, Andrée-Lyne Hallé.

Mme Hallé a aussi confirmé que Justin Trudeau « rencontrera certainement différentes personnes » lors de son passage à la conférence CERAWeek. « Cependant, les détails sur les rencontres ainsi que l’horaire détaillé de la visite à Houston sont pas encore finalisés », a-t-elle ajouté, en précisant que les détails seront rendus publics dans l’agenda public du premier ministre.

Trudeau récompensé

En plus des rencontres à prévoir lors de son séjour à Houston, le premier ministre recevra « le prix du leadership mondial en matière d’énergie et d’environnement », une distinction qui lui sera remise par les organisateurs de la CERAWeek « pour souligner son engagement envers la durabilité énergétique et environnementale ».

« Le premier ministre réitère fréquemment, et ce partout tant au Canada qu’à travers le monde, son engagement pour l’innovation en matière d’énergie renouvelable et l’importance d’allier le développement économique au développement durable et à la protection de l’environnement », a fait valoir l’attachée de presse de M. Trudeau.

C’est la première fois qu’un premier ministre canadien participe à cette conférence, qui se penchera notamment cette année sur l’avenir du secteur pétrolier. En 2016, c’est le ministre des Ressources naturelles Jim Carr qui avait représenté le Canada à la CERAWeek.

M. Carr avait notamment évoqué la place du Canada dans le marché international du gaz naturel liquéfié, en citant le projet Pacific NorthWest, de l’entreprise Petronas. Ce projet d’exportation de gaz de schiste a été approuvé en septembre dernier.

Les participants qui souhaitent assister à l’événement durant toute la semaine doivent débourser l’équivalent de 10 300 $ canadiens.

À voir en vidéo