Enbridge soupçonne que des travaux de construction ont endommagé un pipeline

Enbridge est une entreprise albertaine spécialisée dans le transport du pétrole.
Photo: Larry MacDougal La Presse canadienne Enbridge est une entreprise albertaine spécialisée dans le transport du pétrole.
Edmonton — La société Enbridge a signalé un déversement d’environ 200 mètres cubiques de condensat — un type de pétrole léger — à un de ses pipelines, près d’Edmonton, a indiqué l’Office national de l’énergie (ONÉ), samedi.

L’incident est survenu vendredi dans une zone industrielle de Strathcona County, en Alberta.

Selon l’ONÉ, le pipeline a été fermé par la société qui procède actuellement aux activités de confinement et de nettoyage.

L’incident n’a fait aucun blessé, a ajouté l’organisme fédéral. Aucun incendie et aucune évacuation n’ont été nécessaires puisque le déversement n’a posé aucun risque pour la sécurité publique.

L’ONÉ a délégué des membres de son personnel «pour veiller à ce que les activités de nettoyage menées par Enbridge, ainsi que celles visant à atténuer les effets environnementaux causés par l’incident, soient suffisantes et appropriées».

Enbridge a publié un communiqué de presse pour affirmer qu’une autre entreprise menant des travaux dans ce secteur avait endommagé le pipeline, ce qui a provoqué le déversement. Elle dit avoir fermé ses cinq pipelines se trouvant à proximité des lieux.
2 commentaires
  • Pierre Lalongé - Abonné 19 février 2017 08 h 04

    200 mètres cubiques!

    Une nouvelle façon de quantifier les déversements!
    J'imagine que c'est pour mêler le monde.
    200 mētres cubiques équivaut à 200 000 litres.

  • Jean-Pierre Lusignan - Abonné 20 février 2017 04 h 53

    Il n'y a pas de petits profits!

    Selon Enbridge, le bris aurait été causé par une entreprise effectuant des travaux non loin de son oléoduc. Bien que nous ignorions la nature des travaux et leur lien avec l'exploitation d'un oléoduc, une chose demeure: il n'y aurait pas eu de bris d'oléoduc sans oléoduc. Nous devons donc nous attendre à ce que Enbridge impute publiquement de plus en plus souvent des bris à des tiers ayant des travaux à faire sur ses installations ou non loin. Moins elle surveillera ce qui se passe autour de ses installations, plus elle réduira ses coûts d'exploitation. Il en sera de même avec ses soustraitants: plus elle les forcera contractuellement à être prudents, plus elle allègera sa facture.