Oléoducs: manifestation devant le bureau de Trudeau

Un homme manifestait son désaccord après l'annonce de l'augmentation de la capacité de l'oléoduc Trans Mountain, mardi à Vancouver.
Photo: Darryl Dyck La Presse canadienne Un homme manifestait son désaccord après l'annonce de l'augmentation de la capacité de l'oléoduc Trans Mountain, mardi à Vancouver.

Des opposants au transport de pétrole par oléoducs au Canada manifestent mercredi matin devant le bureau de circonscription du premier ministre Justin Trudeau situé sur la rue Jarry Est, à Montréal.

Des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont été déployés près de l’immeuble du bureau du député fédéral de la circonscription de Papineau.

L’organisme Greenpeace a délégué au moins un représentant à la manifestation qui pourrait regrouper quelques dizaines de personnes.

Mardi, en conférence de presse à Ottawa, le premier ministre Trudeau a annoncé l’approbation par son gouvernement de la proposition de Kinder Morgan d’augmenter la capacité de son oléoduc Trans Mountain qui relie des sites de sables bitumineux de l’Alberta au port de Burnaby, en Colombie-Britannique.

Le feu vert a aussi été donné au prolongement de la Ligne 3 de la compagnie Enbridge entre l’Alberta et l’État américain du Wisconsin.

Par contre, le gouvernement du Canada a rejeté le projet d’oléoduc Northern Gateway entre l’Alberta et Kitimat, dans le nord-ouest de la Colombie-Britannique.

Le projet Trans Mountain prévoit de tripler le nombre quotidien de barils de pétrole qui y circuleront. Quant à la ligne 3, sa capacité sera doublée.

À voir en vidéo