Nouvelles restrictions pour les voitures à New Delhi

New Delhi — La moitié des voitures seront de nouveau chassées des rues de New Delhi afin de lutter contre la pollution atmosphérique qui étouffe la capitale indienne.

Les voitures privées ne seront autorisées qu’une journée sur deux entre les 15 et 30 avril, selon que leur immatriculation se termine par un chiffre pair ou impair.

Une mesure identique, en janvier, avait été bien accueillie par la population mais n’avait pu être implantée sur une base permanente parce que le service d’autobus était incapable de répondre à la demande, a indiqué un dirigeant de la ville.

Un group environnemental affirme que la pollution atmosphérique est « grave » à New Delhi, avec une concentration de particules microscopiques PM2.5 — qui peuvent se loger au plus creux des poumons et causer de graves problèmes de santé — de 277 microgrammes par mètre cube. La concentration était de 281 microgrammes par mètre cube pendant la dernière semaine de janvier.

L’Organisation mondiale de la Santé a prévenu l’an dernier que la capitale indienne avait la pire pollution atmosphérique en 2014, devançant même Pékin.

Des capteurs déployés à travers la ville mesurent régulièrement des niveaux dangereux de pollution, surtout en hiver.