Des militants interrompent le flux d'un oléoduc d’Enbridge

Toronto — Enbridge rapporte que le flux d’un oléoduc qui traverse le sud-ouest de la province a été interrompu durant quelques heures, à cause des activités de manifestants près de Cambridge, en Ontario.

Selon le porte-parole Graham White, les manifestants ont partiellement restreint la circulation dans l’oléoduc 7, dimanche soir, en actionnant une valve manuelle.

Le tuyau a été fermé durant trois heures lundi matin, par mesure de précaution, et pour permettre aux employés de l’entretien d’inspecter la valve.

M. White affirme qu’Enbridge a maintenant rouvert l’oléoduc, qui transporte divers produits de Sarnia à Westover. Il n’y a pas eu d’impact sur les livraisons aux clients.

Un internaute surnommé « nopipelines » a revendiqué la responsabilité du sabotage sur le compte Reddit d’Anarchist News, affirmant que l’opération visait à soutenir les « braves gens qui ont entrepris des actions semblables dans les territoires traditionnels des communautés huron-wendat, mohawk et anishinaabek ».

La ligne 9 d’Enbridge a aussi été hors service durant environ 90 minutes, le 19 décembre, lorsque trois militants inquiets des impacts de l’oléoduc sur l’environnement se furent embarrés dans un poste de valve en banlieue de Sarnia.


 
1 commentaire
  • Richard Labelle - Abonné 4 janvier 2016 22 h 41

    Rassurant!

    Ça en dit long sur la sécurité de ces pipelines car on comprend qu'il est plutôt facile d'y pénétrer et d'y commettre des gestes que certains qualifierons de répréhensibles et d'autres de génial; Bon, ils n'ont pas l'air bien méchants et se battent pour une cause qu'ils considèrent juste, plus de peur que de mal, mais si ç'avait été des personnes vraiment mal intentionnées. Et je ne parle pas des fuites possibles. Et Enbridge continuera de nous faire croire que tout est très sécuritaire, qu'on peut dormer en paix. Le problème avec Enbridge, c'est qu'il faut surtout de laisser endormir.