Un saumon transgénique bientôt dans les assiettes des Américains

Photo: Getty Images

Les autorités sanitaires américaines ont autorisé jeudi un saumon génétiquement modifié à la consommation, premier animal transgénique à arriver dans les assiettes des Américains, faisant fi des critiques d’associations de consommateurs inquiètes de sa dangerosité pour la santé et l’environnement.

Cette décision de l’Agence fédérale des médicaments et de l’alimentation (FDA) est annoncée après des années de controverse sur ce poisson, qui est une sorte de nouveau saumon de l’Atlantique auquel on a injecté un gène du saumon chinook du Pacifique afin qu’il grossisse deux fois plus vite.

Il peut ainsi atteindre sa taille adulte au bout de 16 à 18 mois, au lieu de 30 mois pour un saumon de l’Atlantique. « Sur la base d’une analyse complète des éléments scientifiques » fournis par la société qui l’a conçu, le saumon AquAdvantage « remplit les conditions réglementaires » et est « propre à la consommation », a estimé FDA.

Les autorités sanitaires ont jugé qu’il était « aussi nourrissant que les autres saumons de l’Atlantique non transgéniques ». Le saumon AquAdvantage ne peut être élevé qu’à terre, dans des bassins d’éclosion fermés, dans deux installations spécifiques au Canada et au Panama, précise la FDA, excluant un élevage aux États-Unis.

1 commentaire
  • Yvon Bureau - Abonné 20 novembre 2015 13 h 49

    Non Merci.

    Tout cela nage encore dans des eaux troubles.