Les glaciers fondent de plus en plus vite

Paris — La fonte des glaciers a atteint, depuis le début des années 2000, un niveau historique et se poursuivra même si le réchauffement climatique fait une pause, selon une étude publiée par la revue scientifique The Journal of Glaciology.

Une équipe du Service de surveillance mondial des glaciers, basée à l’Université de Zurich, a rassemblé des données de terrain entre 2001 et 2010 pour quelques centaines de glaciers à travers le monde. Des mesures qu’ils ont ensuite comparées à des données satellitaires antérieures ou à des sources picturales et écrites pour les temps encore plus anciens.

« Les glaciers étudiés fondent en moyenne d’un demi-mètre à un mètre d’épaisseur chaque année, ce qui est deux à trois fois plus que la moyenne enregistrée au XXe siècle, explique Michael Zemp, directeur du Service de surveillance mondial des glaciers et coauteur de l’étude. Les mesures sur le terrain ont été effectuées sur quelques centaines de glaciers, mais, d’après les images satellites dont nous disposons, le phénomène concerne des dizaines de milliers de glaciers à travers le monde entier. » Un phénomène sans précédent, selon l’étude.

L’intense fonte au cours des deux dernières décennies a entraîné une modification de ladynamique des calottes glaciaires. « À l’avenir, les glaciers continueront de fondre même si les températures restent stables », avertit Michael Zemp.

Selon le chercheur, « les résultats préliminaires enregistrés pour les années les plus récentes [2011-2014, non inclus dans l’étude] montrent que la fonte des glaciers se poursuit à un niveau très élevé. Le record de fonte de glace au XXe siècle [observé en 1998] a été dépassé en 2003, 2006, 2011, 2013 et probablement à nouveau en 2014. »

2 commentaires
  • Guy Lafond - Inscrit 4 août 2015 07 h 30

    En enfer..


    ...les glaciers n'existent pas.

    Désolé!

    Au paradis sur terre, les glaciers existent et se refont.

    Le climat est en effet un équilibre très fragile que nous pouvons contribuer à préserver.

    N'attendez donc pas trop longtemps pour redéfinir votre nouveau niveau de confort.

    Le mien est en place depuis un bon moment: vélo, train, bateau à voile, peut-être un petit véhicule à très faible émission de GES, eau pure, air pur, nourriture de base, vêtements de plein air, abri étanche avec de bonnes fenêtres pour admirer l'alternance des saisons. :-)

    Et vous qu'attendez-vous? Le messie, vous dîtes?

  • Gilles Théberge - Abonné 4 août 2015 12 h 07

    Et pourtant

    On n'a jamais autant gelé... Et apparemment le Québec va continuer de casquer!