Un virus affectant le saumon non dévoilé

Le virus peut être mortel pour les poissons, mais il ne pose aucun risque pour la santé humaine.<br />
Photo: Charly Triballeau Agence France-Presse Le virus peut être mortel pour les poissons, mais il ne pose aucun risque pour la santé humaine.

Une agence fédérale et le gouvernement du Nouveau-Brunswick essuient des critiques pour ne pas avoir publié les résultats d’un test préliminaire faisant état de la présence d’un virus potentiellement mortel pour les saumons dans une entreprise d’aquaculture du Nouveau-Brunswick.

Un responsable de la Fédération du saumon atlantique (FSA) a indiqué avoir eu vent, lundi, de la présence d’une souche d’anémie infectieuse qui avait été rapportée par une entreprise basée à proximité de la baie de Fundy.

Ce virus peut être mortel pour les poissons, mais il ne pose aucun risque pour la santé humaine.

Le directeur de la recherche de la FSA, Jonathan Carr, a affirmé avoir visité le site de l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) sans pouvoir y dénicher de rapport sur cet incident.

Or, il a indiqué que, dans un pareil contexte, un maximum de transparence est absolument nécessaire faute de quoi la machine à rumeurs ne tarde pas à s’emballer.

Une porte-parole du gouvernement du Nouveau-Brunswick a reconnu, dans un courriel, qu’un cas d’anémie infectieuse du saumon avait bel et bien été détecté le mois dernier.

Anne Bull a écrit que « les responsables provinciaux et l’Agence canadienne d’inspection des aliments étaient conscients “ de l’existence du problème ” et qu’ils travaillaient de concert » afin de le résoudre.

1 commentaire
  • Nicole D. Sévigny - Abonnée 6 avril 2015 09 h 19

    Comment...Pourquoi...des explications pas juste des "scoops" svp!"

    "...un virus potentiellement mortel pour le saumon"... ne pose aucun risque pour la santé humaine?!

    récemment, on parlait "...d'arsenic à hauteur de 53 ppm dans certains vins de la Californie" ....mais pas de risque pour la santé humaine ?!

    récemment,on parlait également de "microbilles de plastique" produits toxiques qui sont mortels pour les poissons, les oiseaux et les plans d'eau. mais pas un mot sur la santé humaine sauf.... qu'on les retrouvent dans les pâtes dentifrices..?!?!
    la question s'est même rendue au Parlement fédéral??? mais rien depuis.!?