Froid en février: un record en 115 ans

L’air arctique qui a soufflé sur le Québec en février a abaissé les températures entre cinq et neuf degrés sous les normales habituelles.<br />
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir L’air arctique qui a soufflé sur le Québec en février a abaissé les températures entre cinq et neuf degrés sous les normales habituelles.
Le mois de février aura été au Québec le plus froid de toute l’histoire des mois de février recensés par Environnement Canada.

Cette «anomalie de température», sur l’est et le sud-ouest du Québec principalement, n’a jamais été observée en 115 ans.

L’air arctique qui a soufflé sur le Québec en février a abaissé les températures entre cinq et neuf degrés sous les normales habituelles.

Ce froid extrême a notamment causé des dommages sur des structures souterraines dans de nombreuses municipalités de la province.

Le mois de mars pourrait aussi s’avérer en dessous des normales saisonnières. Environnement Canada s’attend à un début de mois doux, mais le froid intense devrait revenir au milieu de la semaine prochaine.