Les climato-sceptiques en campagne

«Les amis de la science» (Friends of Science) affichent des publicités qui remettent en question le réchauffement de la planète causé par l’activité humaine.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir «Les amis de la science» (Friends of Science) affichent des publicités qui remettent en question le réchauffement de la planète causé par l’activité humaine.

Les environnementalistes du Québec dénoncent une nouvelle campagne publicitaire menée par une organisation canadienne appelée « Les amis de la science » (Friends of Science). Cette organisation, basée à Calgary, affiche ces jours-ci des publicités dans la grande région métropolitaine qui remettent en question le réchauffement de la planète causé par l’activité humaine. Sur l’une de leurs affiches, « Les amis de la science » affirment que c’est « le soleil qui est le principal facteur du réchauffement climatique. Pas vous. Pas le CO2 ». Ces publicités controversées ont été posées aux abords des grandes autoroutes de Montréal et aussi dans d’autres grandes villes canadiennes.

15 commentaires
  • François Marquis - Inscrit 20 novembre 2014 07 h 23

    À qui le crime profite-t-il ?

    On dit que toute action sous-tend une motivation. J'aimerais bien savoir quelles sont celles de ce groupe pour dépenser autant d'argent... Et je ne vous demanderai pas d'où vient cet argent.

  • Pierre Lefebvre - Inscrit 20 novembre 2014 07 h 54

    Aveugle

    Y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir !

    PL

  • Geoffroy Ménard - Inscrit 20 novembre 2014 08 h 49

    Tellement plus facile de nier les problèmes environnementaux que de s'y attaquer

    C'est dommage que ces entreprises qui gèrent les billboards laissent carrément des groupes malhonnêtes faire de la désinformation à grande échelle comme ça. Il n'y a donc pas de lois contre la désinformation dans les lieux publics?
    Si vous aimez le scepticisme, je vous invite à visiter http://skepticalscience.com

  • Daniel Cyr - Abonné 20 novembre 2014 09 h 07

    Insulte à l'intelligence

    Des procès sont intentés lorsque des producteurs indiquent des faussetés sur l'emballage des produit de consommation. Des organismes officiels sont même créés pour traquer les écarts de conduite destinés ouvertement à berner le consommateur. Ne devrait-il pas y avoir une règlementation similaires pour la publicité? Ce n'est pas une question de censure, c'est une manière d'assurer un débat intelligent! « Friend of Science »... what a bullshit! Est-ce que je le prononce correctement?

    • Daniel Bérubé - Abonné 20 novembre 2014 12 h 00

      Reconnaissez une chose... la vérité risque de nuire au marché du pétrole, alors reconnaissons que la vérité n'a évantuellement plus sa place dans nos sociétés de cons.(*) *=nouvelle abréviation de consommation... ;-)

  • Alain Branchaud - Abonné 20 novembre 2014 09 h 45

    Publicités inacceptables

    La liberté d'expression franchit ici une limite inacceptable, rien de moins. Je suis d'avis que ces publicités devraient être interdites et que cette promotion du déni est littéralement une incitation à commettre un crime contre l'humanité.