Le lac Érié envahi d'algues toxiques

Photo: Haraz N. Ghanbari Associated Press
Depuis samedi, les 400 000 habitants de la ville de Toledo, en Ohio, doivent éviter d’utiliser l’eau du robinet, en raison d’une intoxication par des microcystines du lac Érié, des toxines bactériennes très résistantes occasionnant des troubles hépatiques, rénaux et digestifs graves. Le rejet de phosphate dans le lac par les industries et les fermes d’élevage intensif, qui forme les algues vertes émettrices de ces toxines, est mis en cause. La Garde nationale a été appelée en renfort afin de distribuer de l’eau en bouteille. Du côté de l’Ontario, les réseaux municipaux ne sont pas encore affectés, selon le ministère provincial de l’Environnement.

Le lac Érié envahi d’algues toxiques

Depuis samedi, les 400 000 habitants de la ville de Toledo, en Ohio, doivent éviter d’utiliser l’eau du robinet, en raison d’une intoxication par des microcystines du lac Érié, des toxines bactériennes très résistantes occasionnant des troubles hépatiques, rénaux et digestifs graves. Le rejet de phosphate dans le lac par les industries et les fermes d’élevage intensif, qui forme les algues vertes émettrices de ces toxines, est mis en cause. La Garde nationale a été appelée en renfort afin de distribuer de l’eau en bouteille. Du côté de l’Ontario, les réseaux municipaux ne sont pas encore affectés, selon le ministère provincial de l’Environnement.


À voir en vidéo