Alberta - Bilan noir pour l’exploitation des sables bitumineux

Edmonton – Une étude sur les problèmes environnementaux liés à l’exploitation des sables bitumineux de l’Alberta a démontré que moins de 1 % de ces situations avaient fait l’objet de mesures coercitives. Les chercheurs indépendants Peter Lee et Kevin Timoney ont réuni plus de 9000 incidents survenus depuis 1996 dans une base de données. Ces incidents se traduisent notamment par des fuites dans la rivière Athabasca, la découverte de sites non enregistrés ou encore des émissions polluantes excessives. Selon l’étude, les données de la province sur la contamination environnementale sont incomplètes et comportent plusieurs erreurs. Les informations partielles limitent considérablement les chances de comprendre quels sont les impacts réels de cette industrie. Les chercheurs ont aussi découvert que des actions ont été prises dans seulement 0,9 % des cas, pourtant nombreux. Plus de 4000 cas de bris ont été rapportés aux installations des sables bitumineux.

2 commentaires
  • Claude Smith - Abonné 24 juillet 2013 07 h 06

    Dommage !

    Tout comme dans le cas du désastre ferrovière de Mégantic où le gouvernement fédéral a décidé de mettre fin à une dérèglement incensée, les Albertains et ce gouvernement vont réagir à cette exploitation pétrolifère désastreuse quand il auront les deux pieds dans la merde.

    Claude Smith

  • Christian Lambert - Inscrit 25 juillet 2013 11 h 36

    Alberta - Bilan noir pour l’exploitation des sables bitumineux

    Voilà, en ce qui me concerne, ces 'tragédies' sont des crimes contre l'humanité.