Le BAPE est mandaté pour se pencher sur le gaz de schiste

Le ministre du Développement durable, de l'Environnement, de la Faune et des Parcs, Yves-François Blanchet, a annoncé que son gouvernement mandate le Bureau d'audiences publiques en environnement (BAPE) pour évaluer la question de l'exploitation et l'exploration du gaz de schiste uniquement dans les zones habitées des basses terres du Saint-Laurent.

Le BAPE prendrait ainsi le relais du Comité de suivi chargé de l'Évaluation environnementale stratégique en cours actuellement sur cette filière.

Le comité doit compléter ses travaux l'automne prochain. Le BAPE prendra ensuite les plus de 70 études de l'ÉES pour les soumettre à une vaste consultation publique.

Un moratoire total sera imposé sur l'exploitation et l'exploration du gaz schiste et demeurera en vigueur jusqu'à la fin des travaux du BAPE.

Après l'élection de l'automne dernier, Martine Ouellet, avait évoqué des possibilités de conflit d'intérêts au sein des membres du comité de suivi de l'ÉES.

Quelques jours plus tard elle avait été nommée ministre des Ressources naturelles et avait évoqué la possibilité de mandater le BAPE dans ce dossier, des propos cautionnés par l'ex-ministre de l'Environnement Daniel Breton.

Avec La Presse canadienne

À voir en vidéo