Audiences sur les compteurs intelligents - Hydro dit non à un expert en santé

Hydro-Québec s'oppose à ce que la Régie de l'énergie entende une sommité mondiale sur les impacts des radiofréquences pour la santé humaine, contrairement aux attentes du ministre des Ressources naturelles et de la Faune, Clément Gignac, le responsable ministériel de la société d'État.

Dans une lettre adressée à la Régie lundi, le procureur d'Hydro-Québec, Me Jean-Olivier Tremblay, estime que les compteurs intelligents d'Hydro-Québec sont conformes aux «lignes directrices» de Santé Canada et que ce ministère et son équivalent québécois ont «conclu à l'absence de risques pour la santé des compteurs de nouvelle génération».

Le procureur d'Hydro-Québec s'oppose ainsi à la demande de l'Association québécoise de lutte contre la pollution atmosphérique (AQLPA) de faire témoigner le Dr David Carpenter, une sommité scientifique mondiale et le coauteur du rapport BioInitiative. Ce rapport, qui a évalué 2000 études sur la question, est invoqué par le Conseil de l'Union européenne à l'appui de sa politique d'intervention et de resserrement des normes dans ce domaine, en application du principe de précaution. Le curriculum du Dr Carpenter fait plus de 30 pages. On lui doit plus de 350 articles scientifiques.

Le 30 janvier, le ministre Gignac déclarait au Devoir que la Régie, dont il est responsable, «va analyser tous les impacts économiques, sociaux, environnementaux, les préoccupations au niveau de la santé publique [des compteurs intelligents]. La Régie a toutes les capacités financières de pouvoir faire appel à des scientifiques experts indépendants pour contre-vérifier l'expertise d'Hydro-Québec au besoin».

Mais selon le procureur d'Hydro-Québec, le témoignage d'un expert de réputation internationale comme le Dr Carpenter n'a pas sa place devant la Régie. «Si une telle preuve, écrit-il, pouvait être pertinente dans le cadre de l'élaboration ou de la révision d'une norme par Santé Canada, elle ne l'est certainement pas dans le cadre d'une demande d'autorisation» d'un projet comme celui des compteurs intelligents.

Contrairement à la déclaration du ministre Gignac, Hydro soutient que la Régie «n'a pas la compétence juridique de trancher des questions de droit qui sont étrangères à la loi habilitante et à son mandat, comme le serait la remise en question de la constitutionnalité ou du caractère raisonnable de lignes directrices ou des avis concernant la santé publique».

Le procureur de l'AQLPA, Me Dominique Neuman, a fait valoir dans sa réponse que le code 6 de Santé Canada n'est pas une «norme» réglementaire ayant franchi les étapes exigées pour une telle protection du public mais une recommandation que Santé Canada invite les Canadiens à dépasser par une attitude de prévention active face aux radiofréquences.
5 commentaires
  • André Chevalier - Abonné 20 avril 2012 04 h 54

    Somnité mondiale ?

    Bioinitiative est un gros lobby anti champ électromagnétique qui fait beaucoup de bruit. Loin d'être des chercheurs indépendants, les «chercheurs» qui on rédigé ce rapport en font leur pain et leur beurre en répondant à tous les groupes opposés au champs électromagnétiques.
    Ils sont très contestés par la plupart des milieux scientifiques.
    Vous auriez pu mentionner ce fait en lieu et place de votre envolée dythirambique sur le docteur David Carpenter.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Bioinitiative

    http://forums.futura-sciences.com/environnement-de

    • ALSACHIENNE - Inscrit 24 avril 2012 11 h 53

      http://www.guardian.co.uk/environment/georgemonbio

      ASTROTURF ou commentaire désinteressé???

      Comme d'habitude, le rapport trés dérangeant de Bioinitiative, qui fait la synthèse de plus de 1500 études faites par des chercheurs autour de la planète est présenté comme "un gros lobby". Rien à voir avec celui de l'industrie qui utilise la technologie des ondes electromagnétiques, armée US, Motorola, Ericson, Nokia et j'en passe. Là on peut parler de "gros lobby". En ce qui concerne les liens que vous donnez, l'un "Futura Sciences" est un Front group destiné à diffuser des messages positifs sur les avancées technologiques, et en particulier sur celles qui peuvent être nuisibles à la santé des humains. La page Wikipedia citée est typiquement une page qui fait l'objet d'Astroturfing, c'est à dire une technique qui consiste à polluer les blogs, ou à commenter des articles dérangeants pour l'industrie par des commentaires comme celui de Mr Chevalier (quel pseudo inofensif). Pour info, si vous allez sur les pages Wikipedia de certaines ONG qui s'oppose à la technologie sans fil, vous pourrez dans l'historique des articles retrouves les coordonnées des "modificateurs". On ya trouve régulièrement les opérateurs de la téléphonie par exemple, dans les pages sur les ondes électromagnétiques ou l'electrosensibilité.

      Pour en revenir à Bionitiative, on le critique pour un éventuel conflit d'intérêt, mais il ne gène personne que l'organisme international qui conseille l'OMS pour les normes en matière d'ELF, l'ICNIRP regorge "d'expert" qui travaillent directement pour l'industrie! Mais ce n'est sans doute pas ce qu'on appelle un "gros lobby".

      En ce qui concerne la contestation par "la plupart des milieux scientifiques", il s'agit comme toujours des ICNIRPIENS affiliés à la thèse du dénie de risque alors que l'IARC vient de classer les ondes électromagnétiques en 2b "cancérigènes

  • Pierre Lachance - Inscrit 20 avril 2012 11 h 24

    Continu Hydro"Gloire a la reine"

    Tout ce temps et cet argent gaspillé pour rien. Notre belle reine Hydro-Québec qui nous appartient ira quand même de l'avant avec ses compteurs comme elle a toujours fait pour les autres choses.
    On devrait être content c’est nous les propriétaires notre entreprise se tient debout devant même ses patrons.
    Ce n’est pas grave au pire, elle va nous refiler la facture quand les gens auront oublié que notre régie de l’énergie travaille pour nous quand la reine décide que oui.

    Ici Hydro-Québec est notre reine à tous.

    Gloire à HQ et ses disciples

    J’ironise, vous croyez? Prouvez-moi le contraire. Elle a le monopole, dirige tout ce qui est énergie électrique ici pas de place pour la concurrence faite des profits a milliard 2.3 aprox 2011.Posez-vous une éolienne dans votre cour et vos excédents vous êtes obliger de les vendre a Hydro et a leur prix non pas au votre.

    La régie a fait un minicadeau aux gens le .05% bizarrement en mem temps les grognes ont augmenté face a la régie, mais en a autorisé beaucoup plus alors qu’hydro en avait pas de besoin sauf pour augmenté le bonus des gestionnaires.

    Peut importe si vous êtes contre les compteurs, elle les posera pareil elle se fou de votre santé, votre bonheur, la nature, votre sécurité tout ce qui est important ce son les millions quel engrangera pour ces gros salaires et bonus et autres.

    Note :
    Le prochain arrêt sera les voitures électriques on met tu un petit 2$ que dans pas très long ça sera plus économique du tout en plus de ne pas avoir de concurrence.

  • Marie-Michelle Poisson - Inscrite 26 avril 2012 16 h 52

    Santé- Dans Villeray on ne rigole plus!

    Nouveau site de mobilisation contre les compteurs intelligents.

    http://refusonslescompteurs.wordpress.com/

    Dans Villeray ( projet pilote), les cas de personnes souffrent déjà des symptômes tels que nausées, migraines, étroudissements, acouphènes, troubles du sommeil et de l'appétit se multiplient. Il est extrêmement déplorable qu’Hydro-Québec n’ait aucunement prévu d’assurer une étude sanitaire de l’implantation des compteurs émetteurs de RF dans le cadre du projet pilote de Villeray, ni d’assumer ses responsabilités en procédant à des vérifications techniques sur le terrain et en apportant un soutien réel aux personnes en détresse.

    Selon la notice du fabricant, pour être conforme aux limites d’expositions aux radiofréquences pour la population générale exposée de manière non-contrôlée, l’antenne contenue dans le compteur doit être installé de manière à offrir une distance de séparation d’au moins 20 cm de tout personne et ne doit pas être située au même endroit ni fonctionner en même temps que n’importe quelle autre antenne ou transmetteur. Vous devez donc être particulièrement vigilants si le compteur est directement accessible, si vous avez plusieurs compteurs regroupés et si les compteurs sont en présence d’autres appareils émetteurs tels les Wi-Fi, téléphones sans fil ou consoles de jeux. Dans tous ces cas le s compteurs pourraient ne plus se conformer aux normes sécuritaires et Hydro-Québec n’a effectué aucun contrôle lors de l’installation pour que ces normes soient respectées. (Voir le cas de M. Pierre Lepage : http://villerayrefuse.wordpress.com/2012/04/05/com

  • Diane Pelletier - Inscrite 27 avril 2012 20 h 27

    Les risques pour la santé

    J'aimerais bien rencontrer Me Jean-Olivier Tremblay, il estime que les compteurs intelligents d'Hydro-Québec sont conformes aux «lignes directrices» de Santé Canada & Québec... Est ce qu'il y a des ÉTUDES. . . qui démontrent ce que les ondes font aux bébé dans le berceau?
    Suite à une électrisation par la foudre je suis très sensible aux ONDES. Moi je les sens mais elles sont là ces ondes pour tout l'monde, sensibles et non-sensibles et de plus il y a tellement d'ondes qu'on a pas besoin de ces compteurs car les ondes sont presque constentes autour de nous. Je ne crois pas à « l'absence de risques pour la santé avec ces compteurs de nouvelle génération».
    Au contraire, je crois que les personnes souffrant déjà des symptômes tels que nausées, migraines, étroudissements, acouphènes, troubles du sommeil et de l'appétit vont se multiplier, c'est extrêmement déplorable que Hydro-Québec n’ait aucunement prévu d’assurer une étude sanitaire pour cette implantation dans notre « CORPS ET ESPRIT ».
    Croyez moi les ondes ça fais mal, TRÈS MAL.
    Essayez de trouver au Québec un Médecin Spécialiste qui connaît les problèmes que vit une personne sensible aux ondes et qui peut la soigner... Il n'est pas trop tard!!!