Plusieurs organisations manifestent contre le gouvernement Harper et le maintien du protocole de Kyoto

Photo: Source Kyoto pour l'espoir

En désaccord avec la position du gouvernement Harper sur la lutte aux changements climatiques, plusieurs organisations ont tenu une manifestation cet après-midi à Montréal.

Les protestataires blâment et accusent le gouvernement canadien d'avoir abandonné la protocole de Kyoto. Selon eux, le gouvernement Harper fait passer les intérêts des pollueurs avant ceux de sa propre population.

Les manifestants exigent du Canada qu'il agisse de façon responsable et qu'il assume ses engagements.

Entre-temps, les discussions sur la lutte aux changements climatiques se prolongent à la Conférence des Nations unies de Durban, en Afrique du Sud.

Des négociateurs de près de 200 pays tentent de préserver une entente qui engage la planète sur la voie d'un nouveau traité contraignant d'ici 2015 pour remplacer le Protocole de Kyoto qui arrive à échéance en 2012.

Selon une version préliminaire de l'entente, toutefois, les obligations de diminuer les émissions de gaz à effet de serre n'entreraient en vigueur qu'après 2020. Les écologistes et plusieurs chercheurs estiment que ce délai est trop long pour forcer des gestes afin de lutter contre le réchauffement planétaire. Malgré tout, la proposition est la première à laquelle les deux principaux pollueurs de la planète, les États-Unis et la Chine, risquent d'adhérer après deux semaines de négociations difficiles.

Le projet d'accord semble également conçu pour obtenir l'appui de pays tels que le Canada, qui refusent de s'engager dans une deuxième période de réductions liées à Kyoto.

À voir en vidéo