En bref - Les députés de Laval appuient la protection de trois îles

Au lendemain de la publication d'une étude sur la valeur écologique des trois grandes îles de la rivière des Mille-Îles, la ministre responsable de la région de Laval, Michelle Courchesne, et les quatre autres députés de Laval ont fait savoir hier qu'ils estimaient important de protéger ces territoires.

«Nous sommes sensibles à la valeur et au potentiel écologique des îles Saint-Joseph, aux Vaches et Saint-Pierre. Nous prenons donc acte de cette étude dont les résultats démontrent la richesse de cet écosystème naturel et l'importance de le conserver», ont indiqué les députés par voie de communiqué. Le gouvernement avait d'ailleurs financé l'étude réalisée par Éco-Nature qui révèle que les trois îles abritent 245 espèces végétales, dont 14 sont en péril, et 221 espèces animales, parmi lesquelles la tortue géographique. L'étude conclut qu'il faudrait accorder aux trois îles «un statut de protection adéquat dans les plus brefs délais». Les citoyens membres de l'association Sauvons nos trois grandes îles souhaitent que les trois îles fassent l'objet d'un programme d'acquisition et qu'elles soient protégées.