Saint-Camille tente de bloquer les minières

Le conseil municipal de Saint-Camille, une petite municipalité située à environ 20 kilomètres au sud-est d'Asbestos, a décidé lundi soir d'interdire l'accès aux terrains municipaux à la minière Bowmore, qui caresse le projet d'y installer une mine d'or à ciel ouvert.

La couverture de la COVID-19 et les 7 premiers articles sont gratuits.

Vous devez avoir un compte pour en profiter.

Créer un compte

?Déjà abonné? .

6 commentaires
  • Roger Lapointe - Inscrit 9 février 2011 07 h 15

    Des directeurs d'Osisko Mining sont de gros actionnaires de Bowmore Mining.

    Si ma mémoire est fidèle, les principaux directeurs et actionnaires d'Osisko Mining de Malartic sont aussi actionnaires majoritaires de Bowmore Mining.Simple coïncidence quoi!

  • Oznog - Inscrit 9 février 2011 08 h 58

    Bravo, bravo et bravo.

    Je vais me dépêcher d'aller au dépanneur consulter cet article privé, mais déjà, je note que l'industrie n'a pas même réussis à acheter le maire et les conseillers de cette petite localité!

    Je n’en reviens tout simplement pas. Les retombés locales d'une telle industrie sont'elle a ce point négligeable qu'une communauté d'à peine 500 habitants n'y trouve même pas sont compte.

    Ou bien c'est ses habitants son des carrément des saints au service du développement durable et des générations futures et de la collectivité de l'ensemble du Québec. Le gouvernement aurait intérêt à prendre de la graine de cette histoire. J'en ai eu les larmes aux yeux ce matin en lisant « S'établir à Saint-Camille » juste en dessous du communiqu. « Assemblée publique sur les mines d'or »! Bravo, la fierté vient d'en bas au Québec!

    D'ailleurs il faut impérativement aller donner votre avis sur le prochain budget Bachand. Oups, plutôt cette espèce de sondage à peine camouflé pour légitimer le gouvernement à piller les ressources naturelles de nos régions dévitalisées!

  • Daniel Bérubé - Inscrit 9 février 2011 13 h 02

    Bravo à St-Camille !

    Vous avez mis vos culottes ! C'est ce que chaque municipalité du Québec devrait faire, OCCUPER SON TERRITOIRE !

  • Jacques Morissette - Inscrit 9 février 2011 13 h 23

    Les temps changent, mais pas vraiment la plupart de nos politiciens.

    Mais pas les politiciens, sauf peut-être le maire et les conseillers de cette petite localité. Les temps changent et la population est beaucoup à jour à ce sujet que la plupart de nos politiciens.

    Viendra un temps peut-être où qualité de vie prendre son véritable sens. Il y a tellement de gens qui courent à essayer de rattraper ce temps qui leur fuie continuellement entre les doigts.

  • Daniel Bérubé - Inscrit 10 février 2011 10 h 34

    Et aussi, se souvenir...

    Etant conseiller municipal dans ma municipalité, un point aurait eu un poid particulier et sûrement influencer mon choix décisionnel...

    Si nous regardons des villages ayant eu une expérience semblable un jour; pour plusieurs, l'arrivé d'une grosse entreprise, voir très grosse entreprise, dans un petit milieu est merveilleux dans un premier temps! Création d'emploi, salaire au dessus de la moyenne souvent, souvent baisse de taxes pour le contribuable... (car l'entreprise en versera une bonne part...) donc, dans un premier temps... merveilleux!

    Le problème est que souvent, un premier temps à une fin...

    Souvenons-nous dans les années '80 - '90, combien de villages (voir même ville, comme Sept-Iles) ont connu des périodes extrêmement difficile suite au départ ou a la fermeture d'entreprise qui représentait le "moteur" de la municipalité ou de la ville. Début des années '90, je suis passé à Sept-Iles, où j'y ai vu des blocs appartements, entièrement neuf, n'ayant JAMAIS été habité, et sur lequel des panneaux de bois bloquaient portes et fenêtres: édifices neufs, jamais habités et déjà abandonnés. C'est la seule fois que j'ai vu chose semblable...

    Reconnaissons une chose: un milieu (ville ou village) qui possède un moulin, ou une fonderie, ou une papeterie, ou une mine... quand l'entreprise s'implante dans le milieu... c'est merveilleux... mais le jour où elle partira... aie yoy ! Depuis que j'ai vu la chose, je considère qu'il est fortement a éviter de mettre tout ses oeufs dans le même panier... Les milieux possédant quantité de petites entreprises diversifiées sont beaucoup plus sécuritaire dans ce sens, et ce, à moyen, voir même à long terme... Et encore une fois: Chapeau St-Camille ! ;-)