Commission d'enquête sur la marée noire - L'avarice de BP a causé la catastrophe

Washington — La société pétrolière BP et ses partenaires ont pris des mesures d'économie qui ont suscité la marée noire survenue au printemps dans le golfe du Mexique, a déclaré hier la commission d'enquête formée par la Maison-Blanche.

Dans son rapport final portant sur les causes de cette marée noire, la pire jamais survenue aux États-Unis, la commission considère que BP et ses partenaires travaillant sur le puits Macondo ne disposaient pas des outils nécessaires pour garantir la sécurité de leurs activités sur le site de forage, dont l'explosion le 20 avril a provoqué la fuite de pétrole.

«Que cela fût intentionnel ou non, un bon nombre des décisions prises par BP, Halliburton et Transocean ayant accru le risque d'explosion du Macondo ont à l'évidence permis à ces sociétés d'économiser beaucoup de temps [et d'argent]», est-il écrit dans le rapport.

Mise en place par le président Barack Obama en pleine catastrophe, la commission est le premier groupe validé par le gouvernement à remettre ses conclusions sur les causes de la marée noire.

La commission elle-même n'a pas l'autorité nécessaire pour poursuivre les sociétés impliquées dans le désastre, mais ses conclusions pourraient être utilisées dans le cadre de procédures judiciaires. Elles permettront également de définir l'avenir des forages en mer.

Défaut de contrôle

La commission impute l'accident à une gestion défaillante et insiste sur le fait qu'il ne s'agit pas d'un incident isolé. «Les causes profondes sont systémiques et, à moins d'une réforme significative tant pour ce qui est des pratiques du secteur que des politiques gouvernementales, cela pourrait bien se reproduire», écrivent les membres de la commission.

Dans le détail, la société pétrolière BP, qui n'a pas réagi dans l'immédiat, se voit reprocher l'«erreur fondamentale» de ne pas avoir vérifié la stabilité des travaux de cimenterie qui devaient contenir le flot de pétrole et de gaz naturel dans le puits.

La société de services pétroliers Halliburton est précisément mise en cause pour ces travaux de cimenterie. Au siège de l'entreprise, on a dit hier vouloir étudier les conclusions de la commission avant de les commenter.

La commission relève par ailleurs que les autorités publiques de réglementation n'avaient ni les ressources, ni l'expertise ni l'autorité suffisantes pour empêcher les erreurs qui ont conduit à l'accident.

Depuis la marée noire, le gouvernement Obama a restructuré l'organisme fédéral de réglementation des forages en mer et adopté une série de nouvelles règles visant à renforcer le contrôle public.
6 commentaires
  • Marie-Claude Bélanger - Inscrite 6 janvier 2011 08 h 04

    Plus efficace, le privé?!

    Pour les détracteurs des services publics, voici un bel exemple de l' "efficacité" des compagnies privées. Ce qui compte, c'est uniquement le profit, qu'on se le dise!

  • Richard Ferland - Abonné 6 janvier 2011 10 h 41

    D'accord avec votre propos madame Bélanger.

    Ceux qui ont en admiration à tout azimut l'entreprise privée oublient trop souvent que le but premier de ces entreprises est de maximiser les profits dans le plus court temps possible au détriment de tout.
    Et on se demande pourquoi que le gouvernement doit être présent et intervenir!

  • jeanclro - Inscrit 6 janvier 2011 11 h 39

    Le privé

    Ça toujours été comme cela, Souvenons nous de Wakerton, Les forets dévastées, les mines qui ont exploité les enfants, combien de pétroliers qui ne devraient pas navigué sont en services?Les avions mal entretenues, les règles de sécurités bafoués, combien de vies humaines perdues Les camions sur les routes qui ne devraient pas y être! Tout cela au noms du profit. Cela sera de même avec le gaz de schiste!
    Plus ont déréglemente plus ont s'expose au catastrophe. Plus ont transfère au privé la livraison des services plus ont devient a risque tout en nous coutent plus cher.
    Trop crois que la sécurité,l'environnement et l'industrie n'est pas compatible. Bien au contraire. Un juste équilibre est la clé d'une société plus juste pour tous!

  • Galarneau2 - Abonné 6 janvier 2011 16 h 50

    Étonnant mais pas tant que ça

    On ne retrouve pas ici de commentaires de personnes qui ne jure que par le privé. Un simple hasard où ils n'ont pas d'arguments ? Je crois que c'est plutôt le manque d'arguments.

  • yannick.legault@sympatico.ca - Abonné 7 janvier 2011 00 h 34

    Halliburton EST la grande responsable

    On nous a chanté sur tous les toits que c'était la faute à BP, à ces méchants "British". Le puit est à BP, mais ceux qui sont responsables des travaux de cimenterie, ce sont les gens d'Halliburton, cette importante multinationale anciennement texane - elle a maintenant son siège sociale à Dubaï -, qui fait des milliards en Irak en contrats divers, qui a déjà eu à sa tête le bon vieux Dick (Cheney 1995-2000), ainsi que Condeleeza Rice à un poste important, proche des Bush...

    J'espère que les démocrates sauront utiliser les arguments de ce rapport contre les républicains et la dynastie des Bush qui est responsable de cette marée noire... et des autres que l'on nous cache !

    Yannick Legault, Trois-Rivières