En bref - Un 5 % d'éthanol

Depuis hier, toutes les essences pour véhicules automobiles au Canada contiennent 5 % d'éthanol. La mesure a été officialisée par deux ministres fédéraux, soit celui de l'Environnement, John Baird, et son collègue de l'Agriculture, Gerry Ritz.

Plusieurs écologistes estiment d'ailleurs, au Canada comme aux États-Unis, que le gain environnemental global de cette mesure est douteux et qu'il s'agit surtout d'une aide à l'industrie agroalimentaire, dont on veut augmenter les marchés même si la culture du maïs, dont on tire généralement l'éthanol, est une des plus polluantes qui soient. D'autres filières moins problématiques à partir de cellulose sont en voie cependant de s'installer sur le marché. La généralisation des essences coupées à l'éthanol devrait entraîner une réduction des émissions de GES d'un million de tonnes par année (mégatonne ou Mt), soit l'équivalent du retrait de 250 000 véhicules de la circulation.
1 commentaire
  • Daniel Bérubé - Inscrit 16 décembre 2010 18 h 46

    Rêvons à la voiture électrique !

    Une phrase me fatigue dans le texte, quand il est dit: ..."et qu'il s'agit d'une aide à l'industrie agro-alimentaire... je m'excuse, mais je cherche en quoi l'éthanol peut me servir au niveau alimentaire... ah! oui... aller à l'épicerie... j'avais pas pensé...

    Sérieusement, j'ai hâte que la Nissan électrique nous arrive en 2011...

    Moi aussi je met en doute le contexte "écologique" de la chose. Et nous nous devons de considérer l'épuisement des sols que la mono-culture du maïs année après années occasionne, et apporte la disparition de 1" de sol arabe à tout les 13 ans (2.5 cm). Le jour où le cultivaleur voudrait "reffaire" cette perte de sol cultivable, il devra laisser pousser la forêt, et ne pas l'exploiter durant 300 ans environ. À ce moment, il pourra "défricher", et recommencer à cultiver, son 1" de sol cultivable (ou 2.5 cm) sera refait... mais il aura pris près de 400 ans pour ce faire... je ne pense pas que ce sera le même producteur qui recommence l'exploitation... (Source: La Semaine Verte, début des année '90).

    Je suis déçu que nos gouvernements soutiennent une industrie qui utilise les sol cultivable pour autre chose que de la nourriture humaine. Ils est sans doute plus "rentable" de nourir des moteurs que des humains... et n'oublions pas: comment cette nouvelle loi aura d'influence sur l'augmentation du prix de la nourriture... mais l'industrie alimentaire ne peut faire autrement que se réjouir, car viennent des hausses de prix "justifiés" !

    Messieurs les investisseurs, votre compte en banque sera bien nourrit!
    De par des lois obligeant l'utilisation de 5% d'éthanol, et, je ne serais pas surpris que cette industrie est un soutient gouvernemental autres en plus...