En bref - Pittsburgh dit non aux gaz de schiste

La Ville de Pittsburgh a interdit hier par règlement l'exploration de gaz de schiste sur son vaste territoire. Le vote de 9-0 a été salué par une salve d'applaudissements dans cette ville de la Pennsylvanie, royaume des industriels qui exploitent la formation de Marcellus.

Le conseil municipal a justifié sa décision par l'importance des impacts sociaux, de santé publique et d'environnement, comme la contamination des nappes souterraines, les émissions atmosphériques de toxiques et les rejets d'eaux contaminées. Les opposants ont dix jours pour faire valoir leur opposition avant que le moratoire ne devienne effectif.
1 commentaire
  • Doris Brulotte - Abonnée 25 novembre 2010 01 h 31

    Bravo!

    Il y a au moins une place dans le monde qui a compris et qui se tient debout!!!

    À quand le Québec ?

    BT
    Québec