Incendies en Russie - Medvedev protège les sites stratégiques

Moscou — Le président Dmitri Medvedev a ordonné hier devant le Conseil de sécurité russe de prendre des mesures pour protéger les installations stratégiques du pays, notamment nucléaires, contre les violents incendies de forêt qui ont fait au moins 48 morts dans le pays.

«Je suis sûr que nous allons nous en sortir», a déclaré M. Medvedev, estimant que la situation était «maîtrisée, même si une évolution négative n'est pas à exclure».

«J'ordonne au gouvernement d'établir au plus vite, d'ici deux jours [...] quelles installations doivent être considérées comme présentant un danger particulièrement élevé» en cas d'incendie, a-t-il également déclaré.

Au cours de cette réunion, Sergueï Kirienko, le patron de l'agence du nucléaire Rosatom, a annoncé avoir fait évacuer «tous les matériaux explosifs et tous les matériaux radioactifs» du centre nucléaire russe de Sarov, à 500 km à l'est de Moscou.

Selon le ministre des Situations d'urgence, Sergueï Choïgou, les flammes ont atteint le vaste territoire du centre de Sarov, connu depuis la guerre froide sous le nom d'Arzamas-16 et qui fabrique notamment des armes atomiques, mais sont encore à «quatre kilomètres» de ses premières installations.
1 commentaire
  • P. Boutet - Inscrit 5 août 2010 09 h 35

    Armement d'abord

    On sauve les armements et la population on verra plus tard!