En bref - Mugabe à Copenhague malgré les sanctions internationales

Le président du Zimbabwe, Robert Mugabe, est arrivé hier à Copenhague pour participer à la conférence de l'ONU sur le climat, en dépit des sanctions internationales et de l'hostilité du pays hôte, le Danemark.

Le premier ministre danois, Lars Lokke Rasmussen, a expliqué que Robert Mugabe était autorisé par les conventions internationales à assister aux réunions de l'ONU, et ce, malgré les interdictions de séjour édictées par les États-Unis et l'Union européenne. «C'est tout l'esprit de l'ONU: la planète a besoin d'un endroit où nous pouvons rencontrer ceux que nous n'apprécions pas. Et je pense que c'est ainsi qu'on peut caractériser la personne dont vous parlez», a déclaré M. Rasmussen.

À voir en vidéo