Walkerton est frappée de nouveau

Un cinquième cas de contamination à la bactérie E. coli a été confirmé à Walkerton, hier.

Mais on ignore toujours s'il s'agit du même type de bactérie que celle qui avait frappé cette petite municipalité rurale, il y a deux ans. La contamination de l'eau potable, en mai 2000, avait fait sept morts, et 2300 personnes étaient tombées malades. La dernière victime, comme les quatre cas précédents, est un des 11 enfants gardés par une même personne dans une maison privée, ont indiqué les autorités. Tous les enfants sont âgés de moins de cinq ans. Et les tests pratiqués chez les petits malades indiquent qu'ils ne souffrent pas de problèmes de santé graves. Les cas d'empoisonnement à la bactérie E. coli ne sont pas rares, mais cette fois, la nouvelle a secoué et effrayé la communauté de Walkerton, confrontée à ce rappel inattendu de la tragédie d'il y a deux ans. Les autorités municipales ont cependant réagi rapidement pour apaiser les craintes des résidants, en convoquant une conférence de presse, pour faire savoir que l'eau de la ville était toujours potable.