Les glaciers fondent de plus en plus vite

Un grimpeur s’attaque au glacier Perito Moreno, en Patagonie. La fonte moyenne des glaciers a presque triplé entre 2004 et 2006.
Photo: Agence Reuters Un grimpeur s’attaque au glacier Perito Moreno, en Patagonie. La fonte moyenne des glaciers a presque triplé entre 2004 et 2006.

La fonte des glaciers de la planète s'accélère de façon imprévue. Selon le rapport publié hier par le Programme des Nations unies pour l'environnement (PNUE), le suivi des 30 glaciers de référence aux quatre coins du monde indique que la fonte moyenne des glaciers a presque triplé entre 2004 et 2006, passant de 0,5 m à 1,4 m par année.

Cela indique non seulement que la tendance observée depuis les années 80 se confirme, mais aussi qu'elle s'accélère, car en 25 ans, les glaciers ont perdu en moyenne plus de 10,5 m d'eau «équivalents», a précisé le professeur Wilfried Haeberli, directeur du Service mondial de suivi des glaciers, situé à l'Université de Zurich, en Suisse. Pour les scientifiques, un mètre équivalent d'eau correspond à 1,1 m d'épaisseur de glace dans un glacier.

Le record relevé durant les 25 dernières années avait été observé en 1998 alors que la moyenne de la fonte des 30 glaciers de référence avait atteint 0,7 m. Ce record a été battu depuis en 2003, 2004 et 2006.

Si c'est dans les Alpes que l'on trouve des rythmes de fonte parmi les plus rapides au monde, c'est dans l'Himalaya que l'on juge la situation particulièrement préoccupante, car, au rythme de la fonte en cours, plusieurs des grands glaciers de cette région pourraient disparaître dans quelques décennies, privant un demi-milliard de personnes de cette région montagneuse et un quart de million situées plus en aval de l'eau dont elles dépendent pour vivre.

En Amérique du Nord, on estime que le Canada et les États-Unis seraient aussi touchés par la fonte des glaciers des Rocheuses, qui alimentent des bassins versants comme celui du fleuve Columbia. Selon les chercheurs suisses, il suffira d'un réchauffement moyen de deux centigrades dans cette région pour que vers 2040 les débits d'été des rivières de toute la région soient fortement réduits alors que les besoins vont aller en augmentant en raison de l'augmentation de la population. Le seul bassin du Columbia devrait perdre en été quelque cinq millions de mètres cubes. L'approvisionnement en eau de plusieurs régions de la Californie, y compris des vallées agricoles les plus célèbres d'Amérique, seront aux prises avec de sévères étiages de leurs cours d'eau en raison de la fonte des glaces des montagnes rocheuses du Colorado et de la Sierra Nevada.
6 commentaires
  • Dominic Pageau - Inscrit 18 mars 2008 03 h 02

    La terre se réchauffe, c'est effrayant et c'est du jamais vu ! Vive le catastrophisme

    Il est vrai que les glaciers fondent à plusieurs endroits, d'autres gèlent, comme celui du Mont Blanc, mais c'est indéniable qu'on a une tendance à la fonte, mais l'histoire dans tout ça, c'est que c'est pas nouveau, ça a fondu au début du du 20 ième siècle, puis ça a gelé, puis ça refond. De plus on sort de ce qu'on a appeller le petit age glaciaire(300 ans) donc c'est normal que ça se réchauffe, par contre, si le passé est garant de l'avenir(ce qui est peu probable certes quand on parle de climat) ça va se refroidir bientot, pour se réchauffer à nouveau.

    Ça me fait rire le ton toujours alarmiste utilisé.... C'est pire que ce qu'on avait prédit et bla bla bla bla bla, fadaise.

  • Maurice Monette - Inscrit 18 mars 2008 13 h 09

    Pourquoi l'humanité ne veut pas se considérer comme principale responsable?

    Devant cette RÉALITÉ NÉFASTE pourtant maintes fois prédite durant la dernière décennie du millénaire précédent, et même avant dans des prédictions qualifiées de trop ÉSOTÉRIQUES pour être VRAIES, NOUS assistons tout de même à un VENT-de-PANIQUE... Ne serait-ce que de lire les PRÉDICTIONS de MICHEL de NOSTRE-DAME alias NOSTRADAMUS, pour comprendre jusqu'à quel point celui-ci avait vu JUSTE alors, on s'apercevraient que l'ESPÈCE HUMAINE va s'anéantir ELLE-MÊME. Est-ce que d'avoir de$ riche$$e$ permetra d'échapper à cette APOCALYPSE FINALE...? NON ! RIEN ne pourra changer cette TRISTE FIN et même PIRE car, la CUPIDITÉ d'une "poignée-de-richard$(e$)" a accélérée la DESTRUCTION de la COUCHE d'OZONE et ainsi, les GLACIERS disparaissent comme "peau-de-chagrin" car, la CHALEUR y a accès de plus en PLUS INTENSÉMENT.

    MORALE de l'HISTOIRE, la CUPIDITÉ & l'AVARICE de certain$(e$) ont précipitée l'HUMANITÉ dans ce MAËLSTROM de DÉGÉNÉRESCENCES et ce n'est qu'un DÉBUT...!


    Il s'agit d'un PHÉNOMÈNE PLANÉTAIRE RÉCURENT après chaque période d'environ 2000 ans, depuis des millions, voire milliards d'années et on ne pourraient rien y changer. D'OÙ croient-on que viennent les vestiges et les villes qui se retrouvent au fond des mers. ÇA veut dire que ces lieux ont déjà été EXONDÉS donc, NOUS devions subir les mêmes transformations au cours des siècles qui viennent.

    Mais, la seule différence, c'est qu'à chacune des APOCALYPSES précédentes, les vestiges des civilisations humaines de ces ÉPOQUES contenaient en EUX les SEMENCES pour l'ÉLABORATION d'une NOUVELLE ÈRE d'ÉMANCIPATION de l'ESPÈCE. Alors que maintenant, vus les PROGRÈS TECHNOLOGIQUES TITANE$QUE$ avec LE$QUEL$ un PETIT groupe de DOMINANT$(E$) EXPLOITEUR$(E$) a ANÉANTIS TOUS les BIOMES que contient notre BIOSPÈRE, il sera IMPOSSIBLE de remettre la CONTINUITÉ sur les RAILS d'un CYCLE d'environ 2000 ans...

    Oh ! Bien sûr que des SCIENTIFIQUES ont prises les précautions d'emmagasiner les germes de pratiquement TOUTES les espèces végétales, dans des entrepôts qui sont enfouis dans des endroits stratégiques mais, le réchauffement climatique induit par la destruction de la couche d'ozone, ne se produit pas au même rythme que les APOCALYPSES ANTÉRIEURES se sont produites. Alors, les RAYONS ULTRA-VIOLETS auront eu le temps pour provoquer de MULTIPLES MUTATIONS GÉNÉTIQUES qui rendront les générations futures d'organismes vivants peu adaptés pour retrouver notre MILIEU de VIE SAINE qui NOUS avaient permis(es) d'ÉVOLUER jusqu'à maintenant...

    D'où je reste très pessimiste quant à l'AVENIR de l'ESPÈCE !

    Votre Ami,
    MAURICE MONETTE
    BIOLOGISTE #939

  • Jean Bellefeuille - Inscrit 18 mars 2008 16 h 08

    Y a t'il un lobby anti-environnementaliste branché sur Le Devoir?

    «Si le monde explose, la dernière voix audible sera celle d'un expert disant que la chose est impossible. » Peter Ustinov

    Je suis toujours surpris de voir les nombreux commentaires sur les différentes questions environnementale qui cherchent à renier le fait qu'il y ait une catastrophe. Car la question n'est même pas de dire s'il y en aura une, la réalité est que cette catastrophe est déjà là et que beaucoup de gens refuse de la voir. On croirait entendre autant de Marie-Antoinette: "Mais s'il n'y a plus de pain, qu'on leur donne des brioches!". On ne compte plus les livres qui font état de cette catastrophe en cours, les parties qui ont le plus de raison de dénigrer le phénomène ont cessé pour la plupart de dénigrer. Ainsi, les pétrolières ont cessé de subventionner les recherches qui tentaient de nier le phénomène du réchauffement. De plus en plus, d'entreprises reconnaissent les problèmes et modifient de fond en comble leurs façons de faire (car c'est le plus souvent payant et à pas seulement pour une question de mode).

    Je comprends cependant, les commentaires de M. Pageau, il y a eu tellement de messages contradictoires surtout concernant la question du réchauffement. Mais cela relève déjà du passé, de plus en plus rare sont les études qui tentent de réduire l'ampleur des problèmes. Aussi, M. Pageau, au-delà des petites variations de quelques centaines d'années, la tendance lourde est que l'humanité a modifié considérablement la composition atmosphérique, et que l'humanité est à générer une catastrophe de l'ordre des quelques rares cataclysmes de l'histoire planétaire. Plus en détail: extinction massive historique (quand je dis historique je parle de millions d'années pas de quelques centaines d'années), modification atmosphérique historique et je suis certain qu'il y en aurait beaucoup d'autres.

    Vous faut-il d'autres catastrophes, la liste pourtant s'éternise: pays complet que l'on doit évacuer, arrêt de la mousson en Afrique de l'Est, nombre grandissantes de zones dites mortes (sans aucune vie), fin de plusieurs zones de pêcheries, désertification, stérilisation des terres, effondrement des sources aquifères et je n'ai pas encore nommé des catastrophes comme Bopal, Tchernobyle, l'agent orange...

    Vous êtes un homme d'affaire M. Pageau? Vous cherchez à évaluer l'évolution de la conjoncture, facile! Hausse continue du prix de l'énergie, hausse continue du prix des matières premières, hausse continue du prix des denrées alimentaires, hausse continue du prix de l'eau potable, des centaines de milliers de réfugiés à venir, des frais à plus finir quoi! Mais là encore, je reste doux et je vous évite le pire.

    Mais dans le fond, vous avez peut-être raison de ne pas vous alarmer. De toute façon qu'est-ce que l'on peut y faire ? Et même sans les humains, la planète s'occupe bien d'elle-même ! Vous avez raison, si elle doit tourner sur elle-même, il n'y a rien que l'on puisse y faire, sauf s'adapter. De mon côté, ô malheur à moi, je tente d'alarmer ceux qui voudront bien m'entendre. Vous direz que je prêche le malheur, mais détrompez-vous, je prêche plutôt la bonne nouvelle. Car ce monde et cette planète sont malades, et je ne connais personnes qui aiment à demeurer malades.

    Martin Denis Brouillard

  • Dominic Pageau - Inscrit 19 mars 2008 11 h 41

    Pourquoi l'humanité ne veut pas se considérer responsable du réchauffement climatique?

    Parce qu'on est seulement humain ! Parce qu'on exagère incroyablement l'impact et le pouvoir de l'homme sur le climat­. Parce que la fonte des glaces est arrivée d'innombrables fois dans l'histoire et encore lors du dernier siècle sans intervention de l'homme. Parce que la hausse de température dans les derniers 100 ans n'ont pas de liens avec la hausse des émissions humaines de GES.

    Vraiment, je me rend compte que la propagande du réchauffement climatique créé des illuminé qui agissent comme des dogmatiques religieux sans aucun jugement critique.

    Pourquoi je ne crois pas au mensonge vert? Parce que les verts ont raconté des centaines et des centaines de mensonges facilement démontrables et ils continuent. Pourquoi je ne crois pas, parce que rien ne prouve cette hypothèse du réchauffement climatique causé par l'homme et beaucoup chose le contredit.

    Et coté riche, le WWW (Fond mondial de la nature) le leader des groupes verts, et un des plus vieux, est financé par le 1001 club, un groupe de financiers internationaux et d'industriels internationaux. De plus le WWF a été dirigé par des vendeurs d'armes et des ex de Shell et par des membres des familles royale européennes, qui ont des part dans la Royal Dutch Shell, la compagnie de pétrole. De plus Greenpeace est financé par la Rockefeller Foundation, fondation créé par John D Rockefeller homme qui a créer un monopole du pétrole au début des années 1900. Le marché vert et le marché de l'énergie est en effervescence depuis que la propagande verte sévit. C'est payant pour ceux qui vendent de l'énergie parce que ça va leur faire vendre plus d'électricité dites vertes.

  • Dominic Pageau - Inscrit 19 mars 2008 11 h 52

    Monsieur Bellefeuille votre IGNORANCE ou votre MAUVAISE FOI transpire.

    On a pas eu une petite variation de température au début du siècle, on a eu une du même ordre qu'aujourd'hui, donc ce n'est pas des petites variations en comparaisons aux actuelles qui seraient catastrophiques. Catastrophiques? Parlez vous des cyclones aux USA par exemple? Et bien sachez encore là qu'on est dans un cycle normal encore, la chose n'est pas nouvelle.

    Vous dites que le changement actuel est énorme comparativement à ce qui s'est passé, il semblerait que vous ignorez qu'on sort à peine d'une petite age glaciaire et qu'avant ça, entre l'an 800 et 1300 il y a eu ce qu'on appel l'optimum médieval où les Vikings cultivaient le Groenland, qui veut dire TerreVerte dans leur langage, il faisait au moins un degré C de plus qu'aujourd'hui en moyenne, il faut croire que les drakkars vikinfs devaient émettre des GES qui ont réchauffer la terre.

    Vous parlez d'un lobby des industriels et financiers? Oui, il y en a un, on l'entend et le lit à tous les jours dans les médias. C'est lui qui nous fait peur et veut nous vendre toutes sortes de solutions pour se sauver d'un probème imaginaire, des rénovations, des nouvelles technologies, des quotas de carbone vendus en bourse, etc.