Pierre Corbeil critique Richard Desjardins

Saint-Georges de Beauce — Le ministre des Ressources naturelles, Pierre Corbeil, dénonce les prises de position publiques du chanteur et documentariste Richard Desjardins, qui a critiqué avec virulence l'industrie forestière dans une récente série d'articles parus dans un quotidien.

«Je n'accepterai pas que l'on réclame la mort de nos régions, tous les endroits au Québec où on fait la mise en valeur de nos ressources forestières», a déclaré le ministre, hier, lors d'un point de presse, en marge du caucus des députés libéraux qui se tenait en Beauce.

«Je suis de l'Abitibi-Témiscamingue. Cela me surprend de M. Desjardins qui lui-même est originaire de l'Abitibi-Témiscamingue. Derrière ses envolées en ce qui concerne l'industrie, il y a des êtres humains qui sont concernés par ça et ces gens-là ont l'impression de faire un travail adéquat et de gagner honorablement leur vie», a ajouté le ministre.

Grand défenseur de la forêt et auteur du documentaire «L'erreur boréale», Richard Desjardins a tenu dans une récente série d'articles des propos au style pamphlétaire contre les industriels de la forêt, comparés à des «bandits de grand chemin» qui pillent nos ressources.

«Qu'elles crèvent, ces compagnies qui nous siphonnent, et nos territoires et notre économie», a écrit M. Desjardins, soulevant aussitôt la colère du président du Conseil de l'industrie forestière, Guy Chevrette.

Interrogé à ce propos, le ministre Corbeil a d'abord refusé de commenter, puis s'est ravisé pour prendre position en faveur de l'industrie.