En bref - Encore en négociations

Les pourparlers entre les enseignants et le ministère de l'Éducation ont redémarré hier: la Fédération des syndicats de l'enseignement (FSE-CSQ), qui représente

80 000 professeurs, en a profité pour réitérer l'insatisfaction de ses membres devant les offres patronales.

Ce constat s'est clairement dégagé des quatre jours de conseil fédéral que le syndicat a tenu cette fin de semaine. Repris en matinée hier, les échanges se sont interrompus en début d'après-midi, mais ils doivent reprendre ce matin. L'Association des camps du Québec a par ailleurs indiqué hier que les moyens de pression des enseignants — qui boycottent les activités éducatives telles les classes nature — placent certains de ses membres en «situation critique», comme l'affirme le directeur du groupe, Louis Jean. Certains camps connaissent des baisses de fréquentation de l'ordre de plus de 80 % pour les mois à venir.