Une expérience globale pour des citoyens en devenir au collège Regina Assumpta

Catherine Couturier
Collaboration spéciale
Dans un souci d’adoucir l’arrivée des élèves au secondaire, l'établissement a amorcé l’an dernier des actions pour mieux arrimer le primaire et le secondaire. 
Photo: Collège Regina Assumpt Dans un souci d’adoucir l’arrivée des élèves au secondaire, l'établissement a amorcé l’an dernier des actions pour mieux arrimer le primaire et le secondaire. 

Ce texte fait partie du cahier spécial Écoles privées

Au coeur de sa communauté et au service du bien-être de ses élèves : le collège Regina Assumpta permet à ses étudiants de s’épanouir et leur apprend à devenir des citoyens responsables, peu importent leurs intérêts.

Fondé par les soeurs de la Congrégation de Notre-Dame, le collège Regina Assumpta est dirigé depuis 1995 par une corporation indépendante, « qui a à coeur le bien-être des élèves », confie Julie Duchesne, directrice générale.

Celle qui était auparavant directrice des services pédagogiques et qui réside à Ahuntsic depuis 25 ans constate à quel point le collège fait partie de la vie des citoyens du quartier, qui peuvent accéder aux installations sportives et à la salle Marguerite-Bourgeoys, un auditorium professionnel implanté au coeur du collège.

Pour un arrimage réussi

 

Dans un souci d’adoucir l’arrivée des élèves au secondaire, le Collège a amorcé l’an dernier des actions pour mieux arrimer le primaire et le secondaire. « C’est essentiel pour développer le plein potentiel des élèves. Nous voulons diminuer leur stress, augmenter leur sentiment d’appartenance et leur donner une meilleure organisation du travail », résume Katia Fornara, directrice des services pédagogiques. Le choc peut, en effet, être grand pour les élèves qui viennent d’une quarantaine d’écoles primaires (que fréquentent quelques centaines d’élèves) et qui se retrouvent soudainement à côtoyer près de 2300 jeunes.

Ainsi, plutôt que se déplacer entre leurs cours, les élèves de la première secondaire restent dans les mêmes locaux, et ce sont les enseignants qui se déplacent la plupart du temps. Des élèves de quatrième et cinquième secondaires agissent aussi comme anges gardiens et peuvent répondre aux questions des plus jeunes. Des efforts sont faits pour mieux arrimer le matériel au primaire, et les enseignants adoptent une façon commune de gérer les groupes d’élèves et de donner les consignes. « Ça permet d’établir de bonnes routines, pour les amener à devenir des élèves autonomes », conclut Mme Duchesne. La transition se poursuit en deuxième secondaire, où les élèves commencent à se promener davantage, mais avec un accompagnement soutenu.

Cinq parcours, une nouveauté

 

« Les parents choisissent Regina Assumpta pour la haute qualité de l’enseignement, mais aussi pour l’accès à différents pôles », affirme Mme Duchesne. Ainsi, cinq parcours sont proposés de la première année à la troisième année : science et robotique ; sports ; danse ; musique et technologie ; arts et multimédia. Les concentrations sont ouvertes à tous les élèves, peu importe leur bagage. « Les enseignants s’adaptent au niveau des élèves. Il y a de la place pour tous », confie Katia Fornara.

Un nouveau volet de concentration en musique sera aussi prochainement offert, soit celui de création musicale numérique. Un cours de création et production musicale électronique avait déjà été intégré au volet musical, « mais on fait un pas de plus que l’an passé », remarque Mme Fornara. Le volet a été conçu en partenariat avec Station clip, la seule école spécialisée sur le sujet au Québec. Des activités parascolaires ont aussi été mises en place pour les jeunes qui voudraient amorcer le passage vers ce volet.

Activités parascolaires et citoyennes

 

Même en choisissant un parcours, les élèves ont l’occasion de diversifier leurs intérêts : accès au gymnase, équipes sportives dans une dizaine de disciplines, activités parascolaires. Ils peuvent aussi commencer l’apprentissage d’un instrument de musique en parascolaire ou assister à un concert à la salle Marguerite-Bourgeoys. Des invitations à tous les élèves pour des activités musicales spontanées sont aussi lancées, pour le plaisir de faire de la musique. Une panoplie d’activités parascolaires et socioculturelles (échecs, improvisation, radio étudiante, escrime, golf, etc.), de sorties culturelles et sportives ainsi que de voyages de courtes durées est finalement offerte.

À Regina Assumpta, les élèves apprennent à devenir un citoyen de demain et à agir pour la transition écologique. Chacun d’entre eux peut s’impliquer dans différents comités, conseils d’élèves ou causes. Les élèves de tous les niveaux (et leurs parents) sont aussi invités à des activités sur des thématiques diverses liées au numérique (cyberdépendance, crédibilité des sites Web, empreinte numérique, etc.). Ils peuvent même occuper au collège leur premier emploi, à la salle Marguerite-Bourgeois ou encore au Bar santé du Centre culturel et sportif.

« On offre une expérience globale, dans un même lieu. Ça économise de l’énergie et du temps pour les parents et ça augmente le sentiment d’appartenance à l’école », résume Mme Duchesne.

Les portes ouvertes auront lieu le samedi 17 septembre, en présentiel. L’admission se fait selon l’étude du dossier.

À voir en vidéo