Une journée de grève est votée le 13 mai pour des enseignants au cégep

La FEC-CSQ avait déjà tenu une grève le 30 mars dernier.
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne La FEC-CSQ avait déjà tenu une grève le 30 mars dernier.

Des enseignants du cégep feront une autre journée de grève le 13 mai prochain.

Cette grève a été votée par les syndicats affiliés à la Fédération des enseignantes et enseignants de cégep (FEC-CSQ) « en raison de la stagnation des négociations pour la majorité des 500 000 employés de l’État », explique la fédération dans un communiqué.

Lucie Piché, présidente de la FEC-CSQ, plaide qu’après 18 mois de pourparlers avec Comité patronal de négociation des collèges (CPNC) et le Conseil du trésor, « il est temps qu’un déblocage s’opère aux tables de négociation ».

Elle accuse la partie patronale de menacer la liberté académique des enseignants et déplore le manque de progrès dans les négociations sur la précarité.

Selon le syndicat, les investissements annoncés dans le dernier budget « n’améliorent en rien les conditions d’exercice à plus long terme ».

« Le gouvernement doit être conséquent avec le chantier sur la réussite pour lequel il nous a consultés récemment et nous donner les moyens de nous concentrer pleinement à la réussite étudiante en vue de la rentrée de l’automne 2021 », a ajouté Mme Piché.

La FEC-CSQ, qui représente environ 3000 enseignants de plusieurs cégeps du Québec, avait déjà tenu une grève le 30 mars dernier.

À voir en vidéo