Les écoliers du Québec de retour en classe malgré la COVID-19

La rentrée au primaire s’effectue avec quelques mesures additionnelles de lutte au coronavirus.
Photo: Jacques Nadeau Le Devoir La rentrée au primaire s’effectue avec quelques mesures additionnelles de lutte au coronavirus.

Les établissements d’enseignement primaire rouvrent leurs portes aux écoliers ce lundi, comme prévu, malgré l’aggravation de la pandémie de la COVID-19 au cours des dernières semaines.

La fermeture des écoles à compter du 17 décembre avait été annoncée deux jours plus tôt par le premier ministre du Québec, François Legault. Des services éducatifs permettant la poursuite des apprentissages à distance ont été offerts aux élèves du préscolaire et du primaire.

Le congé des Fêtes se poursuit pour les élèves du secondaire ; leurs écoles ne rouvriront leurs portes que dans une semaine, le 18 janvier. Des services éducatifs à distance leur sont disponibles, comme il était déjà prévu.

Suivez l'évolution de la COVID-19 au Québec

Consultez notre tableau de bord interactif.

La rentrée au primaire s’effectue avec quelques mesures additionnelles de lutte au coronavirus.

Vendredi dernier, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, a annoncé que le port du masque devenait obligatoire dès lundi pour les élèves de 5e et de 6e année. Les écoliers des 1er et 2e cycles du primaire devront se couvrir le visage lors de leurs déplacements à l’intérieur des écoles, dans les aires communes et dans les transports scolaires.

À compter de lundi prochain, les élèves du secondaire devront à leur tour se soumettre à de nouvelles exigences sanitaires.

Par ailleurs, le ministre Roberge a aussi annoncé vendredi que les trois bulletins réguliers d’une année scolaire passent à deux, avec une pondération qui ne sera pas de valeur équivalente. Le second bulletin vaudra davantage afin de donner plus de chance aux élèves de se reprendre s’ils ont des difficultés.

Le premier bulletin, qui devait être remis le 22 janvier, pourra ne l’être que le 5 février, afin d’alléger la pression sur les enseignants. De plus, les examens ministériels habituels ont été annulés.

Dimanche, le ministère de la Santé et des Services sociaux a annoncé que le nombre de nouveaux cas de COVID-19 s’élevait à 2588, comparativement à 3100 la veille.

L’Institut national de la Santé publique du Québec relevait en fin de semaine 24 454 cas actifs dans l’ensemble du Québec. Depuis le début de la pandémie, les autorités ont signalé 228 821 cas de COVID-19 au Québec ; 8686 personnes ont perdu la vie.

À voir en vidéo