Plus d’enfants seront admis en garderie dans la région de Montréal

<p>Les services de garde éducatifs situés dans la grande région de Montréal pourront accueillir jusqu’à 75% du nombre maximal d’enfants prévu à leur permis.</p>
Photo: Adil Boukind Le Devoir

Les services de garde éducatifs situés dans la grande région de Montréal pourront accueillir jusqu’à 75% du nombre maximal d’enfants prévu à leur permis.

Une nouvelle étape sera bientôt franchie dans la réouverture des garderies : dès lundi, les ratios d’enfants par éducatrice seront augmentés dans les régions plus durement frappées par la pandémie de COVID-19.

Les services de garde éducatifs situés dans la grande région de Montréal, de même que dans la MRC de Joliette et la ville de L’Épiphanie, dans Lanaudière, pourront accueillir jusqu’à 75 % du nombre maximal d’enfants prévu à leur permis.

Ce ratio s’établissait précédemment à 50 %.

Les autorités sanitaires ont également donné leur feu vert pour que les responsables de service de garde en milieu familial de ces régions puissent recevoir jusqu’à cinq enfants à elles seules, et jusqu’à sept enfants en la présence d’une autre personne pour les assister.

Le cabinet du ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, en a fait l’annonce par voie de communiqué dimanche.

Si la situation épidémiologique le permet, ces services de garde pourront recommencer à fonctionner au maximum de sa capacité à partir du 13 juillet, précise-t-on.

C’est déjà le cas des établissements situés en dehors de ces « zones chaudes », qui ont obtenu cette autorisation dès le 22 juin.

À voir en vidéo