L’année scolaire n’est pas compromise, assure Roberge

Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge
Photo: Jacques Boissinot La Presse canadienne Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge

L’année scolaire n’est pas en péril malgré la fermeture des écoles primaires et secondaires — publics et privés — au moins jusqu’au 4 mai prochain, a assuré le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, dimanche.

« Advenant le cas où on n’ouvrirait pas nos écoles à partir du 4 mai, on va demander aux enseignants de tenir compte des évaluations précédentes », a expliqué l’élu, tout en rappelant que de 65 % à 70 % des jours de classes prévus au calendrier ont été complétés avant la déclaration d’état d’urgence sanitaire. À ses yeux, « il y a déjà suffisamment d’évaluations » pour qu’un enseignant « pren [ne] la décision » de faire passer ou redoubler ses élèves.

Les élèves auront congé d’épreuves ministérielles cette année, a précisé le premier ministre François Legault.

Activités optionnelles

Le ministère de l’Éducation mettra en ligne un site renfermant « plein d’activités de stimulation, d’apprentissage » destinées aux petits et aux grands coincés à la maison en raison de la pandémie.

Dans la semaine du 6 avril, les parents recevront une liste d’activités adaptées à l’âge, puis au niveau de leurs enfants. « [Ces activités] vont être optionnelles, non obligatoires, mais enrichissantes, stimulantes, intéressantes », a insisté l’élu caquiste. « On veut faciliter la vie des familles, pas compliquer la vie des gens qui sont déjà en quarantaine, qui, des fois, doivent faire du télétravail et garder leurs enfants », a-t-il affirmé.

De son côté, Télé-Québec s’est lancé dans la production « de capsules pour les enfants », a annoncé son patron, François Legault, après avoir confirmé la fermeture des écoles primaires et secondaires en plus des services de garde jusqu’en mai.

Pour les étudiants inscrits au cégep ou à l’université, les cours reprendront dans une semaine, le lundi 30 mars, mais seulement en ligne. Les établissements d’enseignement demeureront fermés aussi jusqu’en mai.