L’école publique québécoise est à l’image de sa population diversifiée

L’humoriste Philippe Laprise agira, pour une troisième année, à titre de porte-parole de l’événement qui aura lieu cette fois du 5 au 12 octobre.
Photo: Marie-France Coallier Le Devoir L’humoriste Philippe Laprise agira, pour une troisième année, à titre de porte-parole de l’événement qui aura lieu cette fois du 5 au 12 octobre.

C’est en faisant ressortir la richesse de sa diversité qu’a été dévoilée la programmation de la 10e semaine pour l’école publique dimanche à Montréal.

L’humoriste Philippe Laprise agira, pour une troisième année, à titre de porte-parole de l’événement qui aura lieu cette fois du 5 au 12 octobre.

Selon la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), qui organise cette semaine d’activités depuis 10 ans, l’école publique québécoise est riche des personnels qui y travaillent et des élèves qui la fréquentent.

La FAE a fait connaître une programmation qui comprend un quiz sur les coutumes scolaires du monde ainsi qu’une campagne publicitaire. Le regroupement de neuf syndicats qui représentent plus de 45 000 enseignants remettra aussi trois prix Hibou le jeudi 10 octobre. Le philosophe Normand Baillargeon, la professeure Stéphanie Demers et l’humoriste polyvalent Boucar Diouf en seront les récipiendaires.

« L’école publique québécoise a fait ses preuves en incarnant un idéal d’égalité, estime Philippe Laprise dans un communiqué de presse publié dimanche. Je le constate depuis plusieurs années à travers mes visites : elle accueille tous les élèves, sans discrimination. »

Le président de la FAE, Sylvain Mallette, rappelle que, depuis sa création en 2006, l’organisation qu’il représente s’engage à défendre l’école publique. Il ajoute que la semaine qui lui est dédiée met en valeur les classes et les écoles spécialisées, les arts, les classes du préscolaire, le secteur de la francisation et de l’accueil, et plusieurs autres.

Elle « met en valeur ce projet de faire du Québec une société plus alphabétisée, plus instruite, plus conscientisée », a déclaré le représentant d’enseignants du préscolaire, du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et de l’éducation des adultes, notamment.

En guise d’appui à l’école publique, le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, était présent dans une vidéo qui a été diffusée lors du lancement de cette 10e Semaine. La députée de Saint-Laurent, Marwah Rizqy, porte-parole de l’opposition officielle en matière d’éducation et d’enseignement supérieur du Parti libéral du Québec, et la députée de Joliette, Véronique Hivon, porte-parole du troisième groupe d’opposition en matière d’éducation du Parti québécois, ont aussi participé à l’activité de dimanche.

La FAE est présente dans les régions de Montréal, Laval, Québec, l’Outaouais, ainsi que dans les Laurentides, l’Estrie et la Montérégie.