Québec investit 1,7 milliard dans le réseau d’éducation primaire et secondaire

<p>L’argent ira à 128 projets distincts qui se traduiront par l’ajout de 1000 classes au niveau préscolaire et primaire et de plus de 21 500 places au niveau secondaire.</p>
Photo: iStock

L’argent ira à 128 projets distincts qui se traduiront par l’ajout de 1000 classes au niveau préscolaire et primaire et de plus de 21 500 places au niveau secondaire.

Québec passe de la parole aux actes avec un investissement massif dans le réseau d’éducation primaire et secondaire.

Le ministre de l’Éducation, Jean-Francois Roberge, a annoncé lundi à Chambly, en Montérégie, un investissement de 1,7 milliard de dollars pour l’ajout d’espace en classe dès 2019-2020.

L’argent ira à 128 projets distincts qui se traduiront par l’ajout de 1000 classes au niveau préscolaire et primaire et de plus de 21 500 places au niveau secondaire.

Le ministre Roberge annonce du même coup des modifications aux règles de financement du ministère afin de permettre le démarrage de projets dès cet été.

En vertu de cette nouvelle méthode de planification pluriannuelle, 29 projets profiteront rapidement d’une enveloppe représentant 10 % de leur coût total pour ce démarrage hâtif, financement qui pourra être complété lorsque les commissions scolaires seront en mesure de passer aux autres étapes de réalisation.

Le ministre Roberge a procédé à l’annonce à l’école secondaire de Chambly, dans sa circonscription du même nom, école qui obtiendra 10 millions pour un agrandissement qui lui permettra d’intégrer les classes de 4e et 5e secondaire.

L’annonce comprenait le dévoilement des sommes consenties pour la Montérégie, où 22 projets issus des sept commissions scolaires du territoire recevront un total de 154 millions.

D’autres annonces sont attendues pour les autres régions de la province.