Aide alimentaire: la CSDM aura du financement supplémentaire

La présidente de la Commission scolaire de Montréal (CSDM), Catherine Harel Bourdon, s’est réjouie de la décision du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, d’investir de nouveaux fonds pour assurer la pérennité des mesures alimentaires dans les écoles qui perdaient ces services. Plus tôt, vendredi après-midi, le ministre Roberge a annoncé à la chaîne LCN que les écoles situées dans les quartiers qui se sont enrichis conserveraient ces mesures à l’automne. La CSDM estime à environ 785 000 $ le montant requis par Québec pour assurer la continuité des repas chauds à un dollar et des collations dans les écoles qui perdaient cette aide alimentaire. « En ce qui concerne la mesure universelle, nous poursuivrons le travail avec le ministre et les différents paliers pour les prochaines années », a déclaré Mme Harel Bourdon.