Une semaine au musée

Marie-Hélène Alarie Collaboration spéciale
Pour le groupe des 6 à 12 ans, le MBAM propose des visites amusantes qui promettent de belles surprises.
Photo: iStock Pour le groupe des 6 à 12 ans, le MBAM propose des visites amusantes qui promettent de belles surprises.

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

Les jeunes sont attendus cet été au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) pour un camp pas tout à fait comme les autres. Ici, on leur promet d’assouvir leur besoin d’expression et de stimuler leur créativité.

Tout d’abord, pour le groupe des 6 à 12 ans, le MBAM propose des visites amusantes qui promettent de belles surprises. Non seulement les artistes en herbe partiront à la découverte de la collection encyclopédique du musée, mais ils pourront avoir un accès privilégié à l’exposition vedette de l’été : Thierry Mugler, Couturissime.

À l’aide de jeux et d’ateliers, les enfants pourront expérimenter diverses techniques et approches artistiques. En mettant à profit leur imagination débordante, ils réaliseront des projets artistiques qui à la fin de la semaine pourront être admirés dans une exposition fièrement montée par les jeunes eux-mêmes.

Les adolescents sensibles à l’art trouveront leur place dans le camp du MBAM réservé aux 12 à 14 ans. Encadré par trois responsables, le groupe de 25 jeunes profitera d’un contact privilégié avec les œuvres dans une atmosphère propice aux échanges à bâtons rompus. Les ados aussi, à la fin de la semaine, présenteront leurs travaux dans une exposition distincte.

Rappelons aussi que, cette année, le MBAM a créé un tout nouvel espace réservé aux jeunes créateurs de 15 et 16 ans avec une programmation et des activités pensées pour ce groupe d’âge.