Le Québec, d’un musée à l’autre

Catherine Girouard Collaboration spéciale
Au parc aquatique Exploramer, petits et grands découvrent une vaste collection vivante de poissons et d’organismes qui peuplent le fleuve Saint-Laurent. 
Photo: Société des musées du Québec Au parc aquatique Exploramer, petits et grands découvrent une vaste collection vivante de poissons et d’organismes qui peuplent le fleuve Saint-Laurent. 

Ce texte fait partie d'un cahier spécial.

De Montréal à la Gaspésie en passant par Joliette et Saint-Félicien… on compte plus de 400 établissements muséaux à travers la province. Parmi eux, plusieurs offrent des expositions et activités toutes désignées pour l’été. Coup d’œil sur quelques musées à visiter sur la route des vacances.

Espace pour la vie

La nature à son état pur est en vedette cet été à Espace pour la vie. Une façon de s’offrir un voyage à petit prix au cœur de la forêt tropicale… ou encore au beau milieu des étoiles.

Dès le 15 juin, l’exposition La nature pour toit propose, à l’Arboretum du Jardin botanique, de découvrir les habitats naturels des animaux. Du cocon d’un papillon à l’antre d’un ours, petits et grands pourront s’amuser à découvrir la créativité des animaux en explorant sept abris géants.

Il sera aussi possible à l’Arboretum d’entrer dans l’univers de Francis Hallé, botaniste et grand expert de la forêt tropicale. Le long d’un parcours, on pourra admirer 18 formats géants de dessins glanés dans son carnet de croquis — le botaniste de renommée internationale a noirci plus de 24 000 pages au cours de ses 50 années d’exploration. Les visiteurs seront aussi invités à prendre le crayon à leur tour et à découvrir la canopée, un habitat hors de l’ordinaire.

À l’Insectarium, la grande Fiesta Monarque attend les familles les 25 et 26 août pour célébrer ce papillon migrateur. Bricolage, musique, exposition, cuisine du monde, conseils de jardinage sont aussi au programme.

Au Planétarium, deux spectacles multimédias « coups de cœur » du public sont présentés à nouveau cet été : Continuum, un poème cosmique sur le lien qui nous unit à l’univers, et Aurorae, où les aurores boréales sont à l’honneur, dansant au rythme de la musique de DJ Champion.

Le Planétarium offre aussi un programme double spécifiquement créé pour les enfants de 4 à 8 ans. À bord du SSE-4808, ils découvriront les réponses à mille et une de leurs questions, comme pourquoi le ciel est-il bleu et où se cachent les étoiles le jour ? Ils partiront ensuite à la découverte des étoiles en compagnie d’un tyran avec L’aveugle aux yeux d’étoiles.

Musée Pointe-à-Callière

Photo: Musée Pointe-à-Callière

En plus de ses expositions permanentes mettant en valeur l’histoire et l’archéologie de Montréal, deux expositions temporaires sont proposées au musée Pointe-à-Callière cet été : Reines d’Égypte, qui offre un voyage 3500 ans en arrière à la rencontre des épouses, mères et filles de pharaons, et Allô, Montréal ! Les collections historiques de Bell, qui raconte l’histoire de la téléphonie, de 1874 à aujourd’hui.

Le musée profite d’autre part de l’été pour faire sortir sa programmation de ses murs. Plusieurs activités gratuites animeront l’Espace urbain que le musée anime à la place Royale. Lieu de détente permanent avec tables à pique-nique, chaises, piano public et Croque-livres, la place Royale se transforme aussi en salle de concert à ciel ouvert lors des midis-musique, accueillant entre autres Orkestal Kriminal, Kali Dub, El Coyote ou encore Papi Chulo.

Plusieurs activités sont aussi offertes gratuitement lors des dimanches-famille tout l’été, dont plusieurs sur le thème de l’Égypte, devenant ainsi des compléments à l’exposition Reines d’Égypte. Ateliers d’initiation aux hiéroglyphes ou de création de sérigraphies d’inspiration égyptienne sont entre autres prévus. Certaines activités du dimanche aborderont aussi des thèmes différents, comme des activités de cirque dans le cadre du festival Montréal complètement cirque, ou encore la présentation de la pièce de théâtre Le trésor de Butureau, complétée par un atelier de création de chapeaux de pirate.

   

Musée d’art de Joliette

Expositions, parcours virtuels pour petits et grands, concerts de musique, cinéma en plein air : le Musée d’art de Joliette (MAJ) offre aussi une panoplie d’activités de tous genres tout au long de l’été.

En déambulant dans l’exposition d’œuvres contemporaines Les îles réunies, les familles pourront s’amuser à retrouver les indices et l’œuvre perdue grâce à la visite virtuelle Gouache et l’odyssée monstrueuse, pensée pour les enfants de 6 à 12 ans, ou encore en compagnie de Fred la pirate et Pablo le poulpe de la visite interactive Mission pirate.

Quatre expositions temporaires seront aussi présentées au MAJ dès le 9 juin. L’expo interactive de Jean-Pierre Gauthier, un artiste qui transforme des objets du quotidien en œuvres poétiques et ludiques, sera présentée en deux volets : l’une entre les murs du Musée d’art de Joliette et l’autre en plein air, lors du Festival de Lanaudière. Le musée accueille aussi dès le 9 juin les œuvres de Shannon Bool, Kapwani Kiwanga et Monika Grzymala, trois artistes qui vivent en Europe.

Et du 21 juin au 30 août, pour une première fois au musée, l’accès sera gratuit lors des jeudis 5 à 7. Deux soirées de cinéma en plein air sont aussi prévues durant la saison chaude, question de faire profiter au public de la grande terrasse de l’édifice qui donne sur la rivière L’Assomption.
 

Exploramer

Entre les quatre murs du parc aquarium, sur un bateau ou les deux pieds dans l’eau, le parc aquarium Exploramer, en Gaspésie, a une offre d’activités estivales familiale et variée.

À travers l’exposition Un jardin sous la mer, petits et grands découvrent une vaste collection vivante de poissons et d’organismes qui peuplent le fleuve Saint-Laurent. D’autres expositions thématiques sont aussi présentées, dont Requins : 100 millions de morts, qui revisite pour sa part les mythes et réalités entourant ces gros mammifères qui donnent la chair de poule à plusieurs.

L’établissement propose aussi des excursions en mer d’une heure trente. Buccins, crabes et autres espèces sont alors rencontrés dans leur habitat naturel. Les participants pourront entre autres en apprendre sur les techniques de pêche.

Le musée propose aussi des activités de cueillette de poissons. Les deux pieds dans l’eau et munis de bottes-pantalons, à marée basse, les participants découvrent les espèces qui vivent sur le littoral gaspésien en compagnie d’un guide. Cette activité est aussi proposée en formule promenade nocturne certains soirs d’été, de 21 h à 23 h.

Le café-terrasse du musée permet d’autre part de découvrir les produits de la mer, mais cette fois dans l’assiette et pour le plaisir du palais. Bières gaspésiennes et cafés sont aussi au menu.

Musée des Abénakis

À une quarantaine de minutes de Drummondville, en bordure de la rivière Saint-François, le plus vieux musée autochtone du Québec propose de découvrir la culture abénaquise. Son exposition permanente Wobanaki, le peuple du soleil levant, permet de découvrir l’univers culturel et spirituel de la Première Nation des Abénaquis. Une visite de l’église et de la chapelle d’Odanak est aussi possible.

L’établissement suggère aussi de continuer la visite par une promenade dans le sentier Tolba, tout près du musée. Une promenade tout indiquée pour l’été, alors que des panneaux d’interprétation installés le long du trajet de 1,2 km permettent d’en apprendre sur les plantes médicinales et les différentes espèces animales vivant sur le territoire de la communauté.

Quelques activités spéciales saisonnières sont aussi prévues, comme une soirée de poésie autochtone, musique et apéro sur la terrasse du musée le 7 juin prochain, ou encore une journée portes ouvertes le 16 juin.

Zoo sauvage de Saint-Félicien

Photo: iStock

Découvrir quelque 80 espèces d’animaux de la faune de la Boréalie et des régions froides du monde : c’est ce que propose le Zoo sauvage de Saint-Félicien. Plus de 1000 animaux peuvent être observés à travers les 4,5 km de sentiers pédestres de l’établissement muséal, ou dans la partie du parc qui ne peut être visitée qu’à bord d’un train grillagé, les animaux étant en liberté.

Plusieurs activités spéciales sont aussi offertes, dont l’Aventure au pays des caribous. Les participants peuvent alors passer une nuit complète au zoo. Durant leur séjour, ils peuvent entre autres découvrir l’envers du décor du jardin zoologique, faire du canot sur le lac Montagnais, observer les loups, dormir dans une tente Prospecteur et passer la soirée autour d’un feu de camp.

Le guide des musées

La société des musées du Québec (SMQ) propose un Guide des musées en ligne depuis septembre 2017 sur son site web. Regroupant des informations sur les quelque 300 établissements muséaux membres de la SMQ, ce guide permet de faire une recherche de musée par région ou par thème. Un onglet propose aussi de faire une recherche rapide des musées ayant une offre destinée aux familles — 111 résultats sont répertoriés — ou encore par musées accessibles de façon universelle — 74 musées répondent à ce critère de recherche. L’outil permet aussi de se géolocaliser pour trouver les établissements muséaux à proximité.